Tout sur Mbaye Leye

Regarnies d'une partie de leurs supporters, les tribunes de Sclessin ont pesé sur les évènements dès le premier match de la saison. Au point de passer pour l'atout majeur d'un mercato liégeois turbulent?

Comme Michel Preud'homme ou Philippe Montanier avant lui, Mbaye Leye s'est donné la mission de rationaliser le football sauvage des bords de Meuse. Une tâche prolongée au bout de cinq premiers mois où les moments d'euphorie furent pourtant rares.

Le FC Malines reste plus que jamais en course pour un billet européen. Il a aisément battu le Standard 3-1 dimanche lors de la quatrième journée des Europe play-offs de la Jupiler Pro League et a repris la tête du classement. Dans l'autre match, La Gantoise a dominé Ostende 0-4.

Chaque mois, la rédaction et les lecteurs de Sport/Foot Magazine élisent le meilleur joueur du championnat. Après un creux hivernal, Theo Bongonda revient au premier plan à l'aube du sprint final de la saison.

Mbaye Leye a perdu sa première finale de Coupe de Belgique en tant qu'entraîneur dimanche avec le Standard. Les Rouches ont été battus 2-1 par Genk, qui a fait la différence "grâce à son compartiment offensif", à savoir Junya Ito, Théo Bongonda, auteurs des deux buts, et Paul Onuachu.

Longtemps portés disparus du côté de la Principauté, les jeunes made in Académie ont fait leur retour au premier plan cette saison. Focus sur les cinq produits de l'année rouche.

Arrivé en 2019 via la case Mouscron, après être passé par celle de la D2, Selim Amallah s'est très tôt installé dans les lignes offensives du Standard, aujourd'hui très dépendant des coups de génie du gamin d'Hautrage. Retour sur son ascension rouche.

Rester le roi en Belgique ou repartir de zéro à l'étranger? Proche d'un troisième titre de champion, Philippe Clement doit à présent faire un choix. Est-ce le moment de déployer ses ailes?