Tout sur Maxime Lestienne

Comme Zinho Vanheusden sera suspendu pour la première journée de championnat, Philippe Montanier a aligné Mergim Vojvoda dans l'axe de la défense et Collins Fai au latéral droit. Laifis et Gavory complétaient la ligne arrière. Pour le reste, il semble que l'équipe type se dessine peu à peu avec le duo Eden Shamir-Gojko Cimirot à la récupération et Felipe Avenatti en pointe soutenu par Maxime Lestienne et Selim Amallah.

La Comission des licences n'a pas octroyé son sésame au Standard. Il y a deux semaines, Sport/Foot Magazine faisait déjà état des gros soucis financiers du club liégeois. Entre primes impayées, salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois.

Tout le monde, à commencer par lui, attendait mieux de cette troisième pige comme coach du Standard. Le vrai bilan de Michel Preud'homme, deux ans après le ficelage de son retour.

Entre salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois. Le Standard cherche de l'argent dans tous les coins, mais fait face à une réalité financière alarmante.

Pour beaucoup, 2020 devait signifier le point final de la majeure partie de la fameuse génération dorée. Le délai de douze mois supplémentaire peut-il coûter cher aux Belges ? Voyage dans le temps, à la recherche d'indices pour esquisser le futur des Diables.

Le Standard a montré à Charleroi son pire visage après trois prestations abouties contre des grands. C'est l'histoire de toute sa saison et ça peut inquiéter à l'approche des play-offs. Tentative d'explications.

Le Standard a remporté vendredi le match d'ouverture de la 23e journée du championnat de Belgique de football contre Ostende (2-1). Mergim Vojvoda (80e, 1-1) et Kostas Laifis (89e, 2-1) ont permis aux Rouches de se hisser en quatrième position au classement avec 41 points, 11 de moins que le Club Bruges. Ostende, qui a ouvert la marque par Jelle Bataille (54e, 0-1), reste 15e (18 points).

Entre occasions manquées et série en cours d'onze rencontres sans garder le zéro, entre le championnat et l'Europe, le Standard ne parvient pas à installer sa domination dans les deux rectangles. Analyse au microscope d'une efficacité disparue.

Le Standard aura une infime chance de se qualifier pour les seizièmes de finale de l'Europa League mais compte bien jouer le jeu jusqu'au bout lors de cette dernière journée de la phase de poules. Les Liégeois, qui doivent absolument gagner, accueilleront ce jeudi soir Arsenal (18h55) dans un match de gala. La suite de la soirée verra La Gantoise, déjà qualifiée, tenter de confirmer sa première place lors de la réception des Ukrainiens d'Oleksandriya (21h).

Le Standard de Liège est au pied du mur avant son dernier match dans le groupe F de l'Europa League, jeudi (18h55) contre Arsenal à Sclessin. Les Liégeois, sept points, ont impérativement besoin d'une victoire contre les Gunners (10 pts) pour espérer se qualifier et ainsi forger un incroyable exploit. "Il faudra simplement essayer de gagner ce match", a déclaré Michel Preud'homme mercredi en conférence de presse.

Depuis plusieurs mois, vous n'avez plus lu d'intervention d'un membre du Standard dans notre magazine. C'est le résultat d'un boycott voulu par le club, dont nous avons décidé de vous expliquer les causes et conséquences.

Le Standard de Liège a réalisé la mauvaise opération dans le groupe F jeudi en étant accroché sur la pelouse du Vitoria Guimaraes (1-1) lors de la 5e et avant-dernière journée de la phase de poules de l'Europa League de football. Au penalty de Lestienne (40e) a répondu Andre Pereira (45e+2).