Tout sur Mauricio Pochettino

Le magicien cherche son fluide: exclu, samedi, pour son grand retour comme titulaire avec le Paris SG, Neymar doit vite retrouver ses meilleurs sortilèges mercredi face au Bayern Munich en Ligue des champions (21h00/19h00 GMT), sous peine d'être la cible d'une nouvelle cabale.

Face au Bayern Munich, son bourreau en finale de la Ligue des champions en août, le PSG dispute plus qu'une revanche: il joue à nouveau son rêve européen sur ce quart de finale, avant la manche aller, mercredi à Munich (21h00).

L'essentiel, c'est la qualification pour les quarts de finale de Ligue des champions, mais le Paris SG n'est pas guéri de toutes ses angoisses de "remontada" et n'a pas non plus bien joué contre Barcelone mercredi (1-1). Mauricio Pochettino a encore du travail.

Serait-ce le dernier tango européen de Lionel Messi avec Barcelone ? Menacé d'élimination mercredi à Paris en Ligue des champions (21h00), l'Argentin est à la croisée des chemins, tiraillé entre un contrat qui expire fin juin et l'intérêt de plusieurs grands clubs, dont le PSG.

En Ligue des champions, aucune équipe ne s'est qualifiée à l'extérieur après une défaite par trois buts d'écart à l'aller. Mais d'autres "remontadas" peuvent inspirer le FC Barcelone, qui retrouve le Paris SG mercredi en huitième de finale, après une première manche cauchemardesque (défaite 4-1).

La concurrence de Mauro Icardi n'a pas entravé l'ascension de Moise Kean, décisif avec le Paris SG et très attendu mercredi en Ligue 1 à Bordeaux en l'absence de Kylian Mbappé suspendu (20h00 GMT). Mais l'avenir parisien de l'attaquant italien prêté par Everton reste incertain.

Kylian Mbappé ne marque plus depuis quatre matches et la planète Paris SG s'inquiète, avant de recevoir Montpellier, vendredi (21h00) pour la 21e journée de Ligue 1. Mais d'anciens internationaux plaident la simple crise de croissance d'un surdoué.

Le "Ney" qui change la figure du Paris SG: buteur, chambreur, danseur, Neymar a rayonné pour son retour après un mois d'absence, mercredi. Mais il doit encore intégrer le nouveau système de Mauricio Pochettino, qui devrait le titulariser samedi à Angers (21h00).

Le repositionnement de l'indispensable Marco Verratti comme meneur de jeu du PSG évoque l'allant offensif souhaité par Mauricio Pochettino, mais le nouvel entraîneur parisien, sans Neymar à 100%, cherche encore la bonne formule en amont de la réception de Brest samedi (20h00 GMT) en Ligue 1.

Mauricio Pochettino, un ancien de la maison, a succédé à Thomas Tuchel à la tête du PSG. Avec toujours le même objectif: la Champions League.