Tout sur Matthias Casse

Nina Derwael, Emma Meesseman, Nafi Thiam, Matthias Casse, Remco Evenepoel, Wout van Aert... Ils ont en commun d'être des sportifs de haut niveau et d'avoir placé la Belgique sur la carte du monde. Certains sont-ils susceptibles de suivre leurs traces et de lutter pour des médailles aux prochains championnats du monde, d'Europe et autres Jeux Olympiques? Pour entamer cette année nouvelle, présentation d'un panel de 20 jeunes talents belges dans différentes disciplines.

Encore 200 jours. C'est le chiffre affiché lundi dernier par l'horloge qui opère le décompte jusqu'au début des JO de Tokyo. Les athlètes belges n'auront jamais été aussi bien préparés et jamais le Team Belgium n'aura été aussi soudé. Mais combien de médailles cela peut-il nous rapporter ?

Matthias Casse a été battu en finale des moins de 81 kg aux championnats du monde de judo, mercredi à Tokyo. Le champion d'Europe 2019, 4e au classement mondial, y était opposé à son prédécesseur l'Israélien Sagi Muki, 27 ans, sacré en 2018 à Tel-Aviv (aux dépens de Sami Chouchi en finale) et par ailleurs 2e mondial. Casse s'est incliné sur ippon après 2:39 de combat. Il remporte néanmoins la médaille d'argent.

Aux Jeux de Rio, Matthias Casse (22 ans) était le sparring-partner de Dirk Van Tichelt (35 ans), médaillé. Trois ans plus tard, le champion d'Europe en titre veut devenir le premier judoka masculin belge à gagner le Mondial. Un double entretien avec le maître et son discipline, deux gagneurs.

Aux Jeux de Rio, Matthias Casse (22 ans) était le sparring-partner de Dirk Van Tichelt (35 ans), médaillé. Trois ans plus tard, le champion d'Europe en titre veut devenir le premier judoka masculin belge à gagner le Mondial. Un double entretien avec le maître et son disciple, deux gagneurs.

Il aura fallu attendre sept jours pour voir bouger le compteur médailles de la délégation belge lors des seconds Jeux Européens, immobile depuis le sacre continental du judoka Matthias Casse dimanche dernier. Une semaine plus tard, Nina Derwael a une nouvelle fois prouvé qu'elle était une des sportives belges les plus en réussite de ces dernières années, remportant l'or à la poutre après avoir connu une grosse désillusion quelques minutes auparavant aux barres asymétriques.

Quelques minutes après sa désillusion aux barres asymétriques où elle a dû se contenter de la 4e place après avoir chuté, Nina Derwael a tout simplement décroché l'or à la poutre, dimanche lors des finales par agrès. La gymnaste belge, grâce à une note de 13.766, apporte une sixième médaille au Team Belgium lors de la dixième et dernière journée de compétition aux Jeux Européens de Minsk.