Tout sur Mata

Comme chaque année à pareille époque, le football brugeois est un peu poussif. Il faudra attendre le retour des terrains en bon état et des adversaires plus aventureux pour voir le jeu s'améliorer.

Le malaise brugeois a davantage trait aux résultats qu'à la qualité du football. Les faits démontrent que le manque d'efficacité n'est peut-être pas dû au hasard. Sans oublier la position délicate de l'entraîneur, qui aimerait savoir où il en est.