Tout sur Marco Verratti

Face au Bayern Munich, son bourreau en finale de la Ligue des champions en août, le PSG dispute plus qu'une revanche: il joue à nouveau son rêve européen sur ce quart de finale, avant la manche aller, mercredi à Munich (21h00).

Buteur lors du match aller, il est celui grâce à qui la Juventus peut encore croire en ses chances de qualification. Le but de Federico Chiesa est la lueur d'espoir, après un match totalement manqué de la part des hommes de Pirlo. L'ancien joueur de la Fiorentina commence à confirmer les attentes placées en lui. Coup d'oeil sur l'un des joueurs les plus prometteurs du foot italien.

Auteur de plus de cent buts en Serie A depuis son arrivée à Rome en 2016, dont 36 la saison dernière, l'attaquant de la Lazio a passé un cap en remportant le Soulier d'Or européen. Un honneur qui contraste avec sa discrétion en dehors des terrains. Article de Valentin Pauluzzi issu de France Football.

Le repositionnement de l'indispensable Marco Verratti comme meneur de jeu du PSG évoque l'allant offensif souhaité par Mauricio Pochettino, mais le nouvel entraîneur parisien, sans Neymar à 100%, cherche encore la bonne formule en amont de la réception de Brest samedi (20h00 GMT) en Ligue 1.

Suite à un grand sondage réalisé par Sport/Foot Magazine auprès de ses lecteurs, notre rédaction a compilé le top 25 des matches qui vous ont le plus fait vibrer au fil des ans. Place aujourd'hui à la rencontre classée à la 4e place : la remontada, première du nom.

Au "Théâtre des rêves", Paris n'a pas la tête à divaguer. Rattrapé par ses difficultés, le PSG joue son avenir en Ligue des champions, mercredi soir à Old Trafford sur la pelouse de Manchester United, où une défaite peut le rapprocher d'une élimination cauchemar.

La phase de poules de la Nations League terminée, l'EURO pointe déjà le bout du nez. Où en sont les principaux cadors européens appelés à briller cet été ? Passage en revue.

En allant gagner 2-0 mercredi à Istanbul, le Paris SG a repris pied en Ligue des champions... Mais les problèmes qui le minent depuis la rentrée sont toujours là, en premier lieu celui des absences, avec un nouveau pépin physique pour Neymar.

Fringant finaliste de Ligue des champions en août, le Paris SG fait aujourd'hui grise mine, après une embarrassante défaite inaugurale contre Manchester United mardi (2-1) qui a mis en lumière tous ses défauts, à commencer par les choix de l'entraîneur Thomas Tuchel, fragilisé.

Cinquante-huit jours après avoir effleuré son rêve de sacre européen, le Paris SG retrouve la Ligue des champions mardi (19H00 GMT) à huis clos, avec un choc contre Manchester United, son ancien cauchemar qu'il doit battre sous peine de rebroyer du noir.

"Encore vaillant dimanche, opéré aujourd'hui. Nous souhaitons un prompt rétablissement à notre capitaine", a tweeté mardi après-midi le RSC Anderlecht. On savait que le milieu de terrain français qui souffrait de longue date d'une pubalgie, s'était rendu lundi à Munich en vue de se faire opérer aux abdominaux.

"Malade" selon son entraîneur Unai Emery, la star brésilienne du Paris SG Neymar était absent de l'entraînement vendredi, deux jours avant la réception de l'Olympique de Marseille dimanche (21h00) pour la 27e journée de Ligue 1.

Par son aplomb et sa fine technique, Marco Verratti s'était mis tout le PSG dans la poche ces dernières saisons mais, après son été mouvementé, entre envies d'ailleurs et difficultés sportives, le "Petit Hibou" italien marche à l'ombre. Le club de la capitale rencontre Anderlecht en Ligue des Champions demain soir, au Parc des Princes.

Auteur d'une saison folle sur le plan statistique, Edinson Cavani devait être le fer de lance du projet parisien. Mais cet été, Neymar et Kylian Mbappé ont débarqué sous la Tour Eiffel. Avec un casse-tête en vue pour Unai Emery : comment caser trois pièces-maîtresses dans le même puzzle ?