Tout sur Marco Ilaimaharitra

Alors que beaucoup parlaient d'une saison de transition au coeur de l'été, les Zèbres ont validé leur billet pour les play-offs 1 à 360 minutes de la fin de la phase classique. Histoire d'une sensation XXL.

L'hiver de l'ancien Buffalo devenu Ostendais en passant par Anvers et en faisant demi-tour à Charleroi en rêvant d'un retour à Waasland-Beveren, donne le tournis. Et résume bien les maux d'un foot belge gangrené par les jeux de pouvoirs entre agents.

On le pensait avare en efforts défensifs, mais son replacement carolo a prouvé le contraire. On le pensait avare en longs discours, et c'est plutôt vrai. Pourtant, Ryota Morioka a bien des choses à raconter. De son Japon natal à Charleroi, avec des escales en Pologne, dans le Pays de Waes et chez les Mauves, l'un des hommes forts du Pays Noir déroule son histoire et celle de son football.

Entamée un dimanche soir d'octobre sur la pelouse du stade Jan Breydel, face à un Cercle qui venait tout juste d'être repris en mains par Bernd Storck, la série n'a toujours pas connu son dernier épisode. Cela fait désormais onze matches que les Zèbres n'ont plus été battus.

Exilés dans le calme de la verdoyante banlieue de Valence, les Zèbres ont tout mis en oeuvre pour confirmer leur début de saison d'exception. Plongée dans les traces de l'étonnant dauphin du championnat.

Vu l'expérience des deux dernières saisons, les Zèbres devraient se faire discrets sur le grand marché du mois de janvier.

Facile vainqueur d'Ostende (5-0), Charleroi a rejoint La Gantoise à la deuxième place du classement vendredi au terme de la 21e journée du championnat de Belgique de football. Grâce à Shamar Nicholson (32e), un autogoal de Logan Ndenbe (51e), Mamadou Fall (58e), Marco Ilaimaharitra sur penalty (72e) et Frank Tsadjout (81e), les Zèbres comptent 39 points comme les Buffalos avec un match de moins. Ostende, qui n'aura totalisé qu'une seule clean sheet en 2019, reste 14e (18 points).

Mis en évidence dans les plans d'avenir du Sporting énoncés par Mehdi Bayat, les espoirs du football carolo doivent bientôt commencer à s'installer sur la pelouse du Mambour.

Débarqué au milieu des critiques, avec l'apparence d'un plan de secours, Karim Belhocine s'est imposé sans faire de bruit sur le banc de Charleroi. Recette d'un atterrissage réussi.

Le joueur du Sporting Charleroi Marco Ilaimaharitra s'est plaint de comportements racistes émanant de supporters du KV Malines, dimanche, lors du match entre les deux équipes (2-2). Le joueur a averti l'arbitre, Jonathan Lardot, durant la rencontre et a quitté le terrain en pleurs à la fin du match. Lundi, dans un communiqué publié sur son site, le KV Malines a indiqué qu'il "condamne toutes formes de racisme et de discrimination et attend l'enquête des instances compétentes."