Tout sur Marco Ilaimaharitra

Battu à Eupen et face à Waasland-Beveren, Charleroi n'est plus en tête de l'élite aux points perdus pour la première fois de la saison. Et dit tout doucement adieu à un début de saison qui avait démarré à la manière d'un blockbuster, que certains rêvaient de voir devenir un film culte. Avant de déchanter, déjà?

Étouffées, malmenées et toujours battues, les victimes du début de saison canon des Carolos racontent avec empathie comment elles se sont pris d'admiration pour leurs bourreaux. Et comment une équipe dont on répète souvent qu'elle n'est pas intrinsèquement plus forte que la concurrence est devenue la terreur du moment.

Alors que beaucoup parlaient d'une saison de transition au coeur de l'été, les Zèbres ont validé leur billet pour les play-offs 1 à 360 minutes de la fin de la phase classique. Histoire d'une sensation XXL.

L'hiver de l'ancien Buffalo devenu Ostendais en passant par Anvers et en faisant demi-tour à Charleroi en rêvant d'un retour à Waasland-Beveren, donne le tournis. Et résume bien les maux d'un foot belge gangrené par les jeux de pouvoirs entre agents.

On le pensait avare en efforts défensifs, mais son replacement carolo a prouvé le contraire. On le pensait avare en longs discours, et c'est plutôt vrai. Pourtant, Ryota Morioka a bien des choses à raconter. De son Japon natal à Charleroi, avec des escales en Pologne, dans le Pays de Waes et chez les Mauves, l'un des hommes forts du Pays Noir déroule son histoire et celle de son football.

Vous connaissez déjà Vadis Odjidja-Ofoe, Faris Haroun et Clinton Mata, mais de nombreux autres " nouveaux Belges " évoluent en Jupiler Pro League. Qui sont ces compatriotes venus des quatre coins du monde, reflets de la diversification de la société ?

Entamée un dimanche soir d'octobre sur la pelouse du stade Jan Breydel, face à un Cercle qui venait tout juste d'être repris en mains par Bernd Storck, la série n'a toujours pas connu son dernier épisode. Cela fait désormais onze matches que les Zèbres n'ont plus été battus.

Exilés dans le calme de la verdoyante banlieue de Valence, les Zèbres ont tout mis en oeuvre pour confirmer leur début de saison d'exception. Plongée dans les traces de l'étonnant dauphin du championnat.