Tout sur Marcelo

Marcelo n'a joué que 4 minutes lors de cette Supercoupe mais cela lui suffit pour inscrire une nouvelle ligne à son très grand palmarès sous la tunique blanche du Real Madrid. Il compte désormais plus de trophées que Sergio Ramos, parti cet été au PSG, et égale Paco Gento qui a remporté 23 titres au Real Madrid.

Eden Hazard est resté sur le banc pendant 90 minutes contre le Shakhtar Donetsk. Un nouveau désaveu pour le Brainois qui n'a disputé que 30% du temps de jeu possible cette saison. La fin de son histoire avec la Casa Blanca semble de plus en plus proche vu que Carlo Ancelotti ne semble plus croire en lui, malgré un discours qui se veut positif.

Suite à un grand sondage réalisé par Sport/Foot Magazine auprès de ses lecteurs, notre rédaction a compilé le top 25 des matches qui vous ont le plus fait vibrer au fil des ans. Place aujourd'hui au grand gagnant : le sommet diabolique face au Brésil.

Attaque muette, défense déboussolée, et aucune réaction face au Shakhtar Donetsk, vainqueur à Madrid mercredi (3-2)... Après deux revers consécutifs, l'équipe de Zinédine Zidane apparaît déjà sous pression à trois jours du clasico à Barcelone samedi (14h00 GMT).

Un succès sans effet pour Julen Lopetegui? Son Real Madrid a peiné à battre Plzen 2-1, mardi en Ligue des champions, une première victoire depuis un mois synonyme de répit pour l'entraîneur merengue. Mais son sort reste précaire avant le clasico dimanche à Barcelone...

Dimanche, c'est un Real Madrid en crise qui se rend chez un Barcelone décapité, privé de Messi jusqu'à la mi-novembre.

Dimanche, c'est un Real Madrid en crise qui se rend chez un Barcelone décapité, privé de Messi jusqu'à la mi-novembre.

Le départ de Cristiano Ronaldo a complètement bouleversé le Real Madrid. Comme un retour sur terre, après neuf années vécues sur une étoile.

Pour le capitaine Sergio Ramos, il faudrait être "fou" pour limoger l'entraîneur du Real Madrid Julen Lopetegui. Pourtant, la périlleuse entrée dans l'ère post-Zidane/Ronaldo commence à peser sérieusement sur les épaules du nouveau technicien merengue, sous pression après la défaite contre Alavés (1-0).

Grâce à Tite, quatre ans après la débâcle contre l'Allemagne, les Auriverdes sont à nouveau favoris de la Coupe du monde.

La Ligue des Champions a toujours été capricieuse. Ses lois sont strictes, et quiconque ose les défier reçoit une élimination en guise de châtiment. Quiconque, sauf le Real Madrid.