Tout sur Marc Wilmots

Marc Wilmots a démenti, sur son compte twitter, que ses avocats avaient conclu un accord avec le président de la fédération iranienne de football Mehdi Tadsch, mercredi en Turquie, concernant une éventuelle rupture de son contrat d'entraîneur national. Celui-ci liait depuis fin mai, voire lie toujours, les deux parties jusqu'après la Coupe du monde 2022.

Marc Wilmots, 50 ans, n'est plus le sélectionneur de l'Iran. Selon l'agence de presse Insna, le président de la fédération Mehdi Tadsch a eu mercredi un entretien avec en Turquie avec les avocats de Wilmots au terme duquel il a été décidé de rompre le contrat d'un commun accord.

Marc Wilmots, sélectionneur national de l'Iran, a décrit "une situation intolérable pour son staff" et lui-même, commentant brièvement sur les réseaux sociaux sa position à la tête de l'équipe nationale iranienne. L'agence de presse iranienne (IRNA) avait affirmé dimanche que la fédération iranienne de football (FFIRI) songeait à le remplacer à son poste, une "rumeur" que l'ancien attaquant des Diables a contestée.

Ilombe Petit Pelé Mboyo est le meilleur buteur de Courtrai, qui n'a pris qu'un point lors des quatre derniers matches.

Le numéro 2 de la fratrie a délaissé son poste de directeur des jeunes à Gand pour s'occuper, en qualité d'adjoint de Marc Wilmots, de la sélection iranienne.

L'Américano-Iranienne est la première femme d'Iran à avoir obtenu un diplôme d'entraîneur. De retour aux USA, elle continue à promouvoir le foot féminin dans le pays de son père.

Le football, c'est de la passion. Pour les femmes aussi. A intervalles réguliers, nous donnons la parole à l'une d'entre elles, férue de ce sport. Cette semaine : Anne Ruwet (35 ans), présentatrice des soirées de Ligue des Champions sur RTL-TVI.

Ce 1er juin, à l'Estadio Wanda Metropolitano de Madrid, Divock Origi jouera la finale de la Ligue des Champions avec Liverpool, face à Tottenham. Pour en arriver là, le Belge d'origine kényane, qui n'a encore que 24 ans, a emprunté un chemin semé d'embûches.

L'ancien sélectionneur des Diables et de la Côte d'Ivoire Marc Wilmots a quitté l'Iran sans avoir signé de contrat avec la sélection nationale, malgré les rumeurs persistantes l'envoyant sur son banc, selon l'agence semi-officielle Isna.