Tout sur Manuel Neuer

Même si ses résultats peuvent en faire douter, l'Allemagne a bien le potentiel suffisant pour aller loin dans cet EURO. Pour autant que le sélectionneur ne constitue pas un obstacle.

Suite à sa défaite surprise à Mayence ce week-end, le Bayern Munich va devoir encore un peu attendre pour être sacré champion d'Allemagne une neuvième fois d'affilée. Un titre terni par le départ de son entraîneur, Hansi Flick, et qui écorne l'image du monument bavarois.

Paris au bout de la souffrance! Même battu 1-0 par le Bayern Munich mardi, le PSG s'est qualifié pour les demi-finales de Ligue des champions pour la deuxième année d'affilée après l'exploit de l'aller (3-2). Même scénario pour Chelsea, battu par Porto (1-0) mais qualifié.

Même les malédictions parisiennes n'ont pas résisté à son talisman. Parce que Keylor Navas connaît la coupe aux grandes oreilles sur le bout des gants. Promenade sur les traces de l'homme qu'on n'élimine jamais.

Face au Bayern Munich, son bourreau en finale de la Ligue des champions en août, le PSG dispute plus qu'une revanche: il joue à nouveau son rêve européen sur ce quart de finale, avant la manche aller, mercredi à Munich (21h00).

L'Union européenne de football (UEFA) a dévoilé mercredi l'Equipe masculine et féminine de l'Année pour lesquelles les supporters pouvaient voter. Kevin De Bruyne est le seul Belge présent dans le meilleur onze de l'année 2020.

La phase de poules de la Nations League terminée, l'EURO pointe déjà le bout du nez. Où en sont les principaux cadors européens appelés à briller cet été ? Passage en revue.

Le sélectionneur national, Joachim Löw, est-il encore intouchable ? Les médias allemands appellent au changement et le nom d'un successeur est même proposé.

Si Jordan Pickford devrait rester le numéro un de la sélection, beaucoup pensent que Nick Pope où Dean Henderson seraient de meilleures alternatives au portier d'Everton. Retour sur un poste qui a souvent posé problème à l'Angleterre.

Lorsqu'elle a enlevé la Coupe des Confédérations il y a un an, avec une équipe B, l'Allemagne semblait disposer de 50 internationaux. Mais avant le Mondial, Toni Kroos a prévenu : l'équipe n'est pas aussi bonne qu'on ne le pense.

"La cause principale de la défaite contre le Mexique est à chercher du côté de nos joueurs leaders !": l'emblématique gardien Manuel Neuer reconnaît que l'Allemagne a manqué de "patrons" sur le terrain contre le Mexique, et exhorte les cadres à prendre leurs responsabilités samedi pour le match de la dernière chance contre la Suède.

Au pied du mur, l'Allemagne, mais pas encore au tapis, après sa défaite, 0-1, contre une bien séduisante équipe mexicaine, dimanche passé à Moscou dans le match d'ouverture du Groupe F du mondial-2018 de football.