Tout sur Manu Stockbroekx

Nina Derwael, Emma Meesseman, Nafi Thiam, Matthias Casse, Remco Evenepoel, Wout van Aert... Ils ont en commun d'être des sportifs de haut niveau et d'avoir placé la Belgique sur la carte du monde. Certains sont-ils susceptibles de suivre leurs traces et de lutter pour des médailles aux prochains championnats du monde, d'Europe et autres Jeux Olympiques? Pour entamer cette année nouvelle, présentation d'un panel de 20 jeunes talents belges dans différentes disciplines.

9,95 sur 10. C'est la cote donnée par Olav Spahl, Chef de Mission pour Tokyo 2020, au stage annuel du COIB qui a eu lieu au cours des deux dernières semaines à Belek. Le Team Belgium veut inspirer le pays et la génération suivante.

Un an après avoir été champions du monde, les Red Lions sont devenus champions d'Europe. Comme l'affirme Florent van Aubel, ils ont bousculé l'ordre établi. Comment ? Analyse sur base de quatre facteurs-clefs.

Ce que les Diables Rouges n'ont pas (encore) pu réaliser, les Red Lions, l'ont fait. Malgré des blessures, un décès tragique, un but concédé rapidement ou une célébration prématurée lors des shoot-outs de la finale, rien ni personne n'a pu les empêcher de fêter leur premier titre mondial. Chronique d'un succès annoncé.

Après une journée entière de repos lundi à Bhubaneswar, les Red Lions ont repris le chemin de l'entraînement mardi en vue de leur 3e et dernier match de la phase de poules de la Coupe du monde de hockey, samedi prochain contre l'Afrique du Sud. La séance, longue d'une heure et demie, entre 13h30 et 15h00 locale, s'est déroulée sous les yeux d'Antoine Kina, arrivé en Inde en début de matinée en remplacement de Manu Stockbroekx, forfait pour la suite du tournoi suite à une blessure.