Tout sur Manchester United

La victoire de Leicester à Manchester United (1-2) pour le compte de la 36e journée de Premier League a permis à Manchester City, avec Kevin De Bruyne, de devenir champion d'Angleterre pour la 7e fois de son histoire mardi, et pour la 3e fois en quatre saisons. City succède ainsi à Liverpool, champion de Premier League en 2020.

Cette saison, Manchester United souffle le chaud et le froid. Ce soir, les Red Devils peuvent se qualifier pour la finale de l'Europa League.

Il fut le roi des entraîneurs européens, le maître du jeu psychologique et une garantie de succès. Aujourd'hui, il n'est plus qu'une parodie de lui-même, un coach peureux qui n'a de cesse de rejeter la faute sur les autres.

Battu à l'aller (2-1), le PSG a laissé à Manchester City le statut de favori avant une demi-finale retour de Ligue des champions sans filet mardi en Angleterre (21h00). Mais même sur un fil, Paris s'accroche à son rêve d'une deuxième finale de suite.

Vainqueur à Crystal Palace (0-2) samedi pour le compte de la 34e journée de Premier League, Manchester City, avec Kevin De Bruyne sur le banc, peut être sacré dimanche. Deux minutes auront suffi à City pour asseoir sa victoire à Crystal Palace grâce à des buts de Sergio Aguëro (57e) et Ferran Torres (59e) pour aligner un 25e succès cette saison et porter son avance sur Manchester United à 13 unités avec en cinq matches à jouer.

Ce jeudi soir, Manchester United affronte l'AS Roma en demi-finale aller de l'Europa League, dans une rencontre qui sent bon l'histoire et les joutes européennes. Dans des dynamiques différentes, les deux formations comptent bien ne pas laisser passer leur chance dans un dernier carré où tout est ouvert. Analyse.

Le nouveau format de la Ligue des Champions ne plaisait pas aux grands clubs qui ont répondu en lançant une bombe: la Super League. Moins de 48 heures plus tard, elle était désamorcée. Mais comment travailler sereinement à l'avenir?

La Super League n'est pas un danger pour le football. Elle est au contraire son salut nécessaire. Voilà en substance la position de Florentino Pérez, le président du Real Madrid, le club d'Eden Hazard et Thibaut Courtois. Il s'est exprimé en direct sur un plateau de télévision espagnol lundi soir .