Tout sur Malines

Le second match de la première journée des barrages pour la Conference League s'est soldé par un partage 2-2 entre Gand et le FC Malines. Les visiteurs ont mené 0-2 grâce à Nikola Storm (29e) et Ferdy Druijf (32e) mais les Buffalos sont revenus à la marque par Roman Yaremchuk (46e) et Vadis Odjijdja (49e). Large vainqueur du Standard samedi(6-2), Ostende est premier avec 30 points devant Gand (26), Malines (25) et le Standard (25).

Pour la troisième saison d'affilée, Malines est passé par tous les sentiments, mais tout est bien qui finit bien. Le CEO Frank Lagast et le directeur sportif Tom Caluwé reviennent sur ces montagnes russes émotionnelles.

Contrairement à la saison dernière, les licences ont surtout abouti sur des verdicts heureux, au coeur d'une situation économique pourtant bien pire qu'un an plus tôt. Explications d'un surprenant contre-pied.

Le FC Malines s'est imposé 4-2 face à Zulte Waregem dans ce qui risque d'être le dernier match à domicile de Steven Defour. Nikola Storm (30e, 33e), Ferdy Druijf (66e) et Igor De Camargo (80e) ont ainsi propulsé les Malinois en 9e position avec 45 points tout comme OHL (10e) battu plus tôt par le Cercle Bruges. Malgré les deux buts de Gianni Bruno (65e, 78e), Zulte reste (8e) avec 46 points. A 20h45, Gand reçoit Charleroi.

Le succès du Club Bruges a de nombreux architectes et certains préfèrent rester dans l'ombre. Comme Mats Rits: régulier, il obtient toujours un 6 et flirte avec le 7 dans nos colonnes. Son passage de box-to-box à médian défensif lui a donc réussi.

Le Club de Bruges pourrait compter 22 ou 21 points d'avance sur son premier poursuivant, dimanche, au soir de la 31e journée de la Jupiler Pro League. Le leader sans partage de la phase régulière accueille son dauphin l'Antwerp, dimanche après-midi (13h30). Les champions, impressionnants d'efficacité lundi à Gand, comptent déjà 19 points d'avance sur les tenants de la Coupe.

Le dimanche 21 mars prochain, les Kangourous Basket Malines disputent au Palais 12 du Heysel la première finale de Coupe de leur histoire, contre le BC Ostende. Le club, qui a grimpé les échelons petit à petit, depuis les provinciales, atteint un nouveau palier.

Anderlecht regrette le "malentendu regrettable et malheureux" au sujet des deux brassards portés par Albert Sambi Lokonga lors du match de championnat contre Malines dimanche. Lokonga portait le brassard du club au-dessus de celui arc-en-ciel fourni par la Pro League dans le cadre de la campagne "Football for All", dans laquelle l'association des clubs professionnels et les clubs prônent la diversité et l'inclusion sur et autour des terrains.