Tout sur Lokeren

Opération Mains Propres: "Sang et mort"

La chambre d'appel de la Commission des Litiges de l'Union Belge a rendu son verdict : le YRFC Malines est coupable d'avoir falsifié le résultat du match du 11 mars 2018 face à Waasland-Beveren. Il ne montera pas en D1A et ne jouera pas la Coupe d'Europe. À moins que la Commission Belge d'Arbitrage du Sport (CBAS) n'en décide autrement.

Lokeren en appel de la décision de la commission des litiges devant la CBAS

Lokeren a déclaré lundi aller en appel, devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS), de la décision de la commission des litiges d'appel de l'Union belge de football, qui a acquitté samedi Waasland-Beveren dans le dossier de fraude dans le milieu du football belge. Relégué sportivement en D1B lors de la défunte saison, Lokeren pouvait espérer se sauver sur tapis vert en cas de dégradation de Waasland-Beveren.

Glen De Boeck

Le coach de Lokeren a connu la rétrogradation cette saison. Sa compétition s'est achevée le 19 mars.

Guy Dardenne

Finaliste de l'EURO 80 avec la Belgique, Guy Dardenne a par ailleurs réussi une belle carrière aux quatre coins de la D1 belge. Sa recette ? Des buts et des troisièmes mi-temps.

Saint-Trond et La Gantoise se disputent le dernier ticket des playoffs I

Saint-Trond et La Gantoise, respectivement 7e et 6e au classement, s'affrontent dimanche dans le choc de la 30e et dernière journée de la phase classique du championnat. L'enjeu est simple, celui qui sera sixième au terme des 90 minutes décrochera le dernier ticket pour les playoffs I.

Standard, Saint-Trond et Anderlecht menacés par La Gantoise

Après un lever de rideau à couper le souffle, la finale aller de la Proximus League (D1B) de football qui opposera le Beerschot-Wilrijk à Malines, par ailleurs finaliste de la Coupe, samedi soir (20h30) au Stade Olympique d'Anvers, l'avant-dernier acte de la saison régulière de la Jupiler Pro League (D1A), dont les huit matches se disputeront dimanche à 18 heures, fait un peu pâle figure. Parce qu'on le sait, c'est du belge, il ne va pas résoudre les grandes énigmes du drame. Et le suivant non plus...

Lokeren, la crevaison lente

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, les interventions artificielles pour maintenir Lokeren en vie ne pouvaient pas fonctionner.

" Je jouais pour les ouvriers "

Enfant, le Slavia Prague l'avait trouvé trop petit et trop frêle. Mais 18 ans plus tard, son penalty légendaire offrait le titre européen à son pays contre l'Allemagne de l'Ouest. Antonin Panenka a 70 ans. Nous l'avons rencontré dans la capitale tchèque.