Tout sur Lierse

C'est l'histoire d'un coach qu'on croirait taillé pour gagner au jeu des sept différences, mais qui veut avant tout être traité comme tout le monde. Rencontre avec Will Still, propulsé par le Beerschot dans le livre des records, mais phénomène loin d'être paranormal.

La semaine prochaine, le Club Bruges et l'Antwerp retrouvent la scène européenne. Il y a près de cinquante ans, le Lierse y réalisait un formidable exploit.

Marvin Ogunjimi peut à nouveau être admiré sur les pelouses belges. L'attaquant de 31 ans, ancien Diable Rouge (7 capes, 5 buts) a signé un contrat pour une saison et demie avec Lierse Kempenzonen, a annoncé jeudi la formation actuelle 4e en D1 amateurs (A1).

Pas assez bon pour être attaquant en D1, le Serbe est devenu un des agents les plus puissants de Belgique. Retour sur un parcours et une toile qu'il a longtemps cru tisser habilement.

Il n'est pas toujours simple de déceler une manipulation de match. Ce fut le cas de Lierse-Anderlecht en février 2005, un match de l'ère Ye.

Marc Coucke avait programmé une réunion avec les représentants de la D1B. Suite au scandale qui a éclaté la semaine passée, le contenu de ce meeting a changé.

En 2012, le Beerschot voulait réaliser un rêve : récupérer son ancien matricule, le 13, qu'il avait dû abandonner suite à sa radiation en 1999. Le projet a échoué, mais l'idée a inspiré l'Union belge et d'autres clubs. C'est ainsi qu'OHL a pu racheter, cet été, son matricule 18.

Wout Faes a longtemps été considéré comme the next big thing à Anderlecht mais il n'y a pas joué une seule minute chez les A. Ce week-end, il va effectuer ses débuts au stade Constant Vanden Stock... mais sous le maillot d'Ostende.