Tout sur Liège

Pertes financières, risques de blessures, menace de saison blanche: les trois étages du foot amateur sont torpillés par le Covid. Des acteurs envisagent les prochains mois. Entre optimisme et résignation.

Qu'est-ce qu'un moment d'histoire sans le commentaire qui l'accompagne? Juste un beau but? Ou un moment d'histoire quand même?

Titulaire d'un soir en Serie A à 19 ans avec l'Inter, mais sur une voie de garage pendant deux ans au Standard, Senna Miangue doit prouver à Eupen qu'il n'était pas juste un coup de coeur de Frank de Boer. Rencontre avec un émotif trop longtemps resté anonyme. Mais qui ne veut plus se cacher.

Les finances du Standard sont de retour sur le devant de la scène. Avec leur lot d'analyses contradictoires, de déclarations incendiaires et de rumeurs alarmantes. Plongée dans les comptes, à la recherche d'un fil rouche.

Nacer Chadli fait partie des trois nouveaux investisseurs dans le capital de l'Immobilière du Standard de Liège, rapporte L'Echo. Les deux autres sont la société de construction Solico et le professeur Jean-Yves Reginster, déjà administrateur de la SA Standard de Liège.

Architecte du retour de l'Antwerp au sommet, Lucien D'Onofrio voit son nom se rapprocher de Sclessin depuis l'arrivée de François Fornieri dans le capital rouche. Le Don se promène avec des valises de questions, entre réseaux vieillissants et coups toujours fumants. Est-il encore l'homme de la situation?

Six joueurs du Standard ont été testés positifs au Covid-19 lors des tests effectués avant le déplacement en Pologne pour affronter Lech Poznan en Europa League jeudi. Il s'agit de Collins Fai, Konstantinos Laifis, Damjan Pavlovic, Eden Shamir, Moussa Sissako et Abdoul Fessal Tapsoba. Le club l'a annoncé mardi.

Le Standard a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de huit millions d'euros au cours de son dernier exercice financier, qui court du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020. Le club liégeois l'a annoncé vendredi dans un communiqué. Malgré cela, le Standard parvient à présenter un résultat à l'équilibre.

Jackson Muleka va devoir rester sur la touche entre quatre et six semaines. L'attaquant congolais, arrivé cet été au Standard, est victime d'une déchirure au niveau des ischio-jambiers droits. Les Rouches l'ont annoncé mercredi soir.

Habituellement en feu quand il s'agit de supporter ses Rouches, Liège est fort calme depuis le début de saison. La faute à ce foutu Covid-19, qui perturbe les habitudes des fans rouges et blancs. Plongée silencieuse dans une ville endormie.