Tout sur Leandro Trossard

L'explosion de Diogo Jota laisse de moins en moins de place au Diable rouge. Pour avoir une chance de gratter un billet pour l'EURO avec la sélection belge, Divock Origi doit se chercher un nouveau club en janvier.

Les attentes se chiffrent à coups de millions. Ceux déposés par Genk sur la table du Essevee pour s'offrir celui que le Racing considère comme le successeur de Leandro Trossard, artisan du sacre entre les lignes étirées par les appels en profondeur de Junya Ito.

Alexis Saelemaekers (AC Milan), Leandro Trossard (Brighton & Hove Albion) et Hendrik Van Crombrugge (Anderlecht), blessés, ne s'entraîneront pas avec les Diables Rouges, a annoncé la fédération belge de football lundi. Le gardien de Blackburn Thomas Kaminski a été ajouté à la sélection, qui entame ce lundi à Tubize sa préparation pour le match amical de la Suisse mercredi à Louvain.

"Si la saga Doku vire à la farce, le dindon s'appellera Rennes et personne d'autre : les clubs qui pètent des sommes folles pour des débutants doués sur lesquels ils misent comme sur de jeunes chevaux, ces clubs ne sont pas à plaindre s'ils se plantent." Une opinion de Bernard Jeunejean.

D'abord souveraine, la Belgique s'est finalement inclinée à Wembley. Et traverse la Manche avec des débats dans les valises.

Ils avaient un pacte : un d'entre eux devait devenir footballeur pro. Ce fut Leandro Trossard, le plus frêle mais le plus débrouillard et le plus ambitieux de la bande du Krekeldries, à Lanklaar. " Toutes ces heures passées à jouer au football ont tout de même servi à quelque chose. ".

Le RC Genk s'est relevé alors qu'il semblait trébucher. Sa victoire à Anderlecht booste le leader du championnat, dont l'entraîneur, Philippe Clement, vient d'être nommé entraîneur de l'année.

Il y a tout juste trente ans, Domenico Olivieri et Pierre Denier, alors joueurs, ont vécu la difficile première saison du Racing, après sa fusion. Maintenant, depuis leur position en retrait, ils apprécient la remontée en flèche de Genk.

Genk a semblé perdre de sa superbe avant la trêve internationale mais sur le terrain, personne n'a encore trouvé le code des Limbourgeois. Pourquoi ?

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, Anderlecht semble incapable de gérer une période compliquée, il y a toujours un moment où l'équipe perd le fil.