Tout sur KV Ostende

La semaine passée, un investisseur américain s'est intéressé au KV Ostende. Si ça se concrétise, treize de nos clubs pros seraient en mains étrangères. Le Lierse a donné le ton en 2007.

Kare Ingebrigtsen est déjà en poste à Chypre et depuis lundi, Dennis van Wijk s'attelle à l'Opération Sauvetage d'Ostende.

Pas d'argent, des rumeurs de reprises, des problèmes de licence, la menace de la relégation. Les bonnes nouvelles sont rares à Ostende. État des lieux.

Il n'est "pas question de faillite" pour le KV Ostende, qui "s'emploie à trouver des solutions pour sa licence". C'est ce que le président Frank Dierckens a affirmé sur le site du club côtier jeudi, deux jours après avoir annoncé que des négociations étaient en cours avec la Ville d'Ostende et les principaux créanciers (en particulier l'ancien président Marc Coucke) pour trouver une solution permettant à son équipe de respirer un peu plus.

Le Racing Santander, club de D2 espagnole, a annoncé lundi soir l'arrivée en prêt d'Aristote Nkaka. Le milieu de terrain belge, qui appartient à Anderlecht, avait rompu son prêt à Almeria plus tôt dans la journée lundi.

Qui s'est distingué ? Qui a sombré ? Quel joueur, entraîneur ou dirigeant a suscité l'émoi ? Chaque semaine, désormais, Sport/Foot Magazie s'attarde sur quatre événements marquants de la Jupiler Pro League.

Le KV Ostende se dit confiant après que son nom est apparu dans la liste des clubs ayant effectué des versements à différentes entreprises de Dejan Veljkovic, l'agent au centre du scandale secouant le football belge, à Chypre et au Montenegro.