Tout sur KRC Genk

Une élimination en coupe de Belgique et aucune victoire en championnat, voilà à quoi se résume le mois de février du Sporting de Charleroi. Une situation délicate à laquelle il serait grand temps de remédier, au risque de nourrir d'énormes regrets.

Le Racing est dans le creux de la vague depuis quelques semaines et les nouveaux venus sont actuellement insuffisants.

Cette année, France Football ne remet pas de Ballon d'Or. Sport/Foot Magazine a donc organisé sa propre élection. Les journalistes interrogés ont élu Robert Lewandowski, devant les Diables rouges Romelu Lukaku et Kevin De Bruyne.

John van den Brom a remanié tout le KRC Genk en un rien de temps. Va-t-il ainsi concrétiser les ambitions émises en début de saison?

Les attentes se chiffrent à coups de millions. Ceux déposés par Genk sur la table du Essevee pour s'offrir celui que le Racing considère comme le successeur de Leandro Trossard, artisan du sacre entre les lignes étirées par les appels en profondeur de Junya Ito.

Technique et subtilité, labeur et sang-froid, mais surtout une soif insatiable de buts et de succès. Un attaquant ne peut être plus parfait qu'Erling Haaland. Le Norvégien rate moins d'occasions que Robert Lewandowski, un de ses prédécesseurs au Borussia Dortmund.