Tout sur Kim Clijsters

Le compte à rebours est lancé. La troisième carrière de Kim Clijsters débutera officiellement en mars. Sept ans après avoir dit adieu au tennis professionnel, la Limbourgeoise est face au plus grand défi de sa vie de sportive.

Encore 200 jours. C'est le chiffre affiché lundi dernier par l'horloge qui opère le décompte jusqu'au début des JO de Tokyo. Les athlètes belges n'auront jamais été aussi bien préparés et jamais le Team Belgium n'aura été aussi soudé. Mais combien de médailles cela peut-il nous rapporter ?

Kim Clijsters a annoncé son retour à la compétition en 2020, même si elle ne pourra pas être présente en Australie en raison d'une blessure. Le monde du tennis féminin attend avec impatience le retour de l'ancienne numéro 1 mondiale, âgée de 36 ans, après sept années hors des courts.

Kim Clijsters, qui avait prévu d'effectuer son retour sur les courts de tennis en janvier 2020, devra différer son come-back en raison d'une blessure au genou, a annoncé la Limbourgeoise lundi sur son compte Twitter.

Steffi Graf suivra avec attention cette semaine à Zhuhai les prestations d'Elise Mertens (WTA 18) et des autres joueuses lors du WTA Elite Trophy, l'équivalent du Masters B, qui a commencé ce mardi en Chine. L'ancienne championne allemande, 50 ans, lauréate de 22 levées du Grand Chelem et N.1 mondial pendant un total de 377 semaines, est en effet l'ambassadrice de l'épreuve pour la quatrième année consécutive.

Elise Mertens (WTA 24) a aussi fini par réagir à Osaka à l'annonce du deuxième retour de Kim Clijsters, dans la foulée de sa victoire au deuxième tour contre la Taïwanaise Hsieh Su-Wei (WTA 33). N'ayant pas souhaité s'exprimer dans un premier temps, la Limbourgeoise n'a eu d'autre choix que de glisser quelques mots lorsqu'une journaliste japonaise lui a posé la question en conférence de presse.

Kim Clijsters est de retour et tout le monde est content. Mais que cherche-t-elle ? Et de quoi est-elle encore capable ?

Wimbledon continue à innover. Après le Centre Court en 2009, c'est au tour du No. 1 Court d'être pourvu d'un toit coulissant. Les primes ont également été revues à la hausse.

La Japonaise Naomi Osaka (N.4) a remporté son deuxième titre d'affilée en Grand Chelem à l'Open d'Australie en venant à bout de la Tchèque Petra Kvitova (N.6) en trois sets 7-6 (7/2), 5-7, 6-4 en 2h27 min, samedi à Melbourne.

La saison de tennis a débuté avec l'Open d'Australie, le tournoi préféré de la plupart des joueurs et joueuses. C'était aussi le cas de Sabine Appelmans, qui y a pris sa retraite sportive il y 18 ans.

"Gagner en deux sets, c'est toujours plus facile qu'en trois. Et je suis très contente que cela ait été le cas", a confié Elise Mertens (WTA 14). La joueuse était soulagée, mardi, d'avoir franchi le premier tour de l'Australian Open.