Tout sur Killian Sardella

Blessure, corona, méforme, pression, crise de confiance : secouez le tout, et ça donne, pour Yari Verschaeren, vingt minutes en matches officiels depuis le début de l'année. Oui, vingt minutes.

Killian Sardella a prolongé son bail au RSC Anderlecht. Le défenseur de 18 ans a signé jeudi un nouveau contrat qui le lie jusqu'en juin 2025. Son contrat actuel expirait à la fin de la prochaine saison.

Alors que les play-offs 1 s'éloignent malgré les victoires, Anderlecht s'active déjà en coulisses pour préparer la deuxième saison de l'ère Kompany. Avec une armée de chiffres pour repartir au combat.

Depuis le début de saison, Nacer Chadli a enfilé les costumes de sauveur à de trop nombreuses reprises. Exemplaire, voire indispensable, sur et en dehors des terrains, les dirigeants mauves rêvent de garder leur homme fort une saison supplémentaire. Mais est-ce réellement envisageable ? Analyse.

Depuis l'arrivée de Frank Vercauteren à Neerpede, Anderlecht a signé un six sur six en championnat. Comment s'y est-il pris pour faire revivre le Sporting en si peu de temps ?

Depuis le dernier titre, en 2017, Anderlecht a utilisé vingt-deux arrières latéraux. À cause de cette philosophie, ceux-ci n'osent plus prendre de risques et la défense manque de stabilité. Le nul blanc contre Waasland-Beveren a pourtant encore démontré l'urgence de posséder deux vrais backs.

Après six journées, Anderlecht a enfin remporté sa première victoire. Au détriment du leader du championnat, le Standard. Plus que jamais, les Bruxellois sont à la recherche d'un véritable buteur. Dans la lignée de Lukasz Teodorczyk et d'Aleksandar Mitrovic.

Deux petits points sur douze et une treizième place au classement, ce n'est pas ce qui était dans les cartons de Vincent Kompany et d'Anderlecht.

Qui s'est distingué ? Qui a sombré ? Quel joueur, entraîneur ou dirigeant a suscité l'émoi ? Chaque semaine, désormais, Sport/Foot Magazie s'attarde sur quatre événements marquants de la Jupiler Pro League.