Tout sur Kevin Mirallas

Une fois n'est pas coutume, le football belge a livré en 2016 son lot de gagnants et de losers, de découvertes et d'arnaques, de grandes gueules et de mal-aimés, etc...Le jury bicéphale Sport/Foot Magazine-RTBF les a passés au crible. Entre poids des mots et poids des maux.

Comme chaque année, le football belge a livré son lot de gagnants et d'arnaques, de patrons et de losers, de grandes gueules et de mal-aimés, etc. Le jury bicéphale Sport/Foot Magazine et RTBF décerne, comme d'hab, les bonnes et les moins bonnes notes. Aujourd'hui : les losers.

Il faut un peu de chance dans la vie, dans celle d'un footballeur en particulier. Absent vendredi passé de la sélection de Marc Wilmots pour les rencontres amicales du 13 et du 17 novembre contre l'Italie et l'Espagne, Kevin Mirallas était quand même mardi à l'entraînement des Diables Rouges à Neerpede. Il avait en effet été rappelé dimanche soir suite au forfait de son ex-équipier à Everton Marouane Fellaini.

Eden Hazard a offert la victoire à Chelsea contre ManU tout comme Kevin Mirallas pour Everton ou encore Christian Benteke pour Aston Villa qui disputera la finalde de la FA Cup face à Arsenal, à Wembley.

Kevin Mirallas et Romelu Lukaku sont impliqués dans les trois buts marqués par Everton contre Queens Park Rangers (3-1), lundi soir à Goodison Park. Malheureusement pour le premier, il a dû quitter la pelouse sur civière après un tacle assassin.

"J'attends une rencontre difficile et fermée contre les Etats-Unis", a estimé Dries Mertens, dimanche après l'entraînement des Diables Rouges, à propos du huitième de finale mardi à Salvador. Kevin Mirallas, Daniel Van Buyten et Simon Mignolet se sont également exprimés.

L'attaquant belge d'Everton Kevin Mirallas sera tenu écarté des terrains de football durant trois à quatre semaines en raison d'une petite déchirure musculaire, a annoncé mardi le journal Het Laatste Nieuws.