Tout sur Kevin Mirallas

Ingérable, un brin têtu et un peu crazy. C'est avec cette image que David Henen a quitté la Belgique. L'attaquant de 22 ans a fait ses gammes à Everton et maintenant, il veut se débarrasser de son étiquette à Charleroi.

Une saison compliquée lui a fait louper sa dernière Coupe du monde. L'été dernier, Kevin Mirallas a donc décidé de prendre un tournant en quittant Everton après six ans pour découvrir la Serie A avec la Fiorentina. Entretien.

Une saison compliquée lui a fait louper sa dernière Coupe du monde. L'été dernier, Kevin Mirallas a donc décidé de prendre un tournant en quittant Everton après six ans pour découvrir la Serie A avec la Fiorentina.

L'actualité revue et commentée par un ex-acteur du championnat de Belgique.

Kevin Mirallas a quitté l'Angleterre et Everton pour retrouver l'Olympiacos. C'est ce qu'a annoncé le club grec samedi sur son compte Twitter, sans toutefois préciser s'il s'agissait d'un prêt ou d'un transfert.

La Belgique de Roberto Martinez avait encaissé trois fois. Encore. Comme en Russie et en Bosnie. Un refrain qui sonne comme une sanction, parce que le pays préfère oublier qu'au bout de ces trois matches, ses Diables n'ont jamais perdu. L'ambiance est à la gueule de bois, au foie chamboulé par les dribbles indigestes d'Hirving Lozano.

Une fois n'est pas coutume, le football belge a livré en 2016 son lot de gagnants et de losers, de découvertes et d'arnaques, de grandes gueules et de mal-aimés, etc...Le jury bicéphale Sport/Foot Magazine-RTBF les a passés au crible. Entre poids des mots et poids des maux.

Comme chaque année, le football belge a livré son lot de gagnants et d'arnaques, de patrons et de losers, de grandes gueules et de mal-aimés, etc. Le jury bicéphale Sport/Foot Magazine et RTBF décerne, comme d'hab, les bonnes et les moins bonnes notes. Aujourd'hui : les losers.

Il faut un peu de chance dans la vie, dans celle d'un footballeur en particulier. Absent vendredi passé de la sélection de Marc Wilmots pour les rencontres amicales du 13 et du 17 novembre contre l'Italie et l'Espagne, Kevin Mirallas était quand même mardi à l'entraînement des Diables Rouges à Neerpede. Il avait en effet été rappelé dimanche soir suite au forfait de son ex-équipier à Everton Marouane Fellaini.