Tout sur Kevin Mirallas

Chaque semaine jusqu'à l'EURO, Sport/Foot Magazine se penche sur un Diable. Épisode 5: retour sur un été 2007 qui allait consacrer l'avènement du talent hors normes d'Eden Hazard. Et le début d'une longue parenthèse pour la coupe mulet.

Architecte du retour de l'Antwerp au sommet, Lucien D'Onofrio voit son nom se rapprocher de Sclessin depuis l'arrivée de François Fornieri dans le capital rouche. Le Don se promène avec des valises de questions, entre réseaux vieillissants et coups toujours fumants. Est-il encore l'homme de la situation?

La semaine prochaine, l'Antwerp tentera de se qualifier pour la finale de la Coupe de Belgique à Courtrai. Mais avant cela, il doit aller défier le Club Bruges. Et par la suite, il y aura encore plusieurs grands rendez-vous. Lior Refaelov nous parle du projet anversois, de l'impact de Dieu, de Lamkel Zé et de son avenir.

Après un partage contre le Borussia Dortmund (0-0) mardi, le Standard de Liège a battu la formation néerlandaise de PEC Zwolle sur le score de 2-0 au stade Jose Burgos de Quintana, près de Malaga, vendredi en Espagne. Un doublé de Maxime Lestienne (11e, 17e), sur des assists d'Obbi Oularé et Paul-José Mpoku, a donné la victoire aux Liégeois

L'Antwerp s'est imposé 1-0 face à Malines vendredi soir à l'occasion du match d'ouverture de la 17e journée du championnat de Belgique de football. Grâce au but de Kevin Mirallas (74e), les Anverois se hissent à la deuxième place du classement (31 points) en attendant le résultat du Standard (30) face au Cercle, de Gand (29) à Courtrai et de Charleroi face à Waasland-Beveren (28). Malines reste 6e (27 points).

À un quart d'heure de la fin du match entre Gand et l'Antwerp, Kevin Mirallas a dû entrer au jeu. Le long de la ligne, une discussion a éclaté entre le Diable Rouge et son entraîneur, Laszlo Bölöni. Sur ces entrefaites, un Mirallas furibard a foncé vers le vestiaire, offrant une image pour le moins inhabituelle, celle d'un footballeur énervé, qui s'engouffre, solitaire, dans les couloirs de la Ghelamco Arena.

Au sein de la Fédération, en quête d'un nouveau directeur technique pour accompagner le futur national, les hommes de Roberto Martinez préparent l'avenir des Diables rouges, pour limiter les secousses de l'atterrissage annoncé de la génération dorée.