Tout sur Karim Belhocine

Une élimination en coupe de Belgique et aucune victoire en championnat, voilà à quoi se résume le mois de février du Sporting de Charleroi. Une situation délicate à laquelle il serait grand temps de remédier, au risque de nourrir d'énormes regrets.

Incapables de battre la lanterne rouge waeslandienne, les Zèbres de Karim Belhocine confirment leurs difficultés à se réinventer après un début de saison en trompe-l'oeil. Mais il faudrait un séisme pour que le coach carolo ne termine pas la saison.

Vingt-huit coaches se sont déjà installés sur un banc de l'élite belge cette saison. Certains en ont même eu plusieurs. Parce qu'à l'heure de choisir leur nouveau coach, nos clubs ne sont pas toujours les plus originaux. Encore moins les plus rigoureux. Tour de manège avec une question en refrain: comment les clubs de Pro League choisissent-ils leur coach?

Deux ans après l'avoir quitté, Cristian Benavente est de retour dans le Pays Noir. Comme une évidence pour un retour attendu depuis de longs mois, seulement freiné par des histoires de gros sous.

Lancé dans le grand bain de la Pro League début décembre, il devait être la solution aux maux défensifs carolos et l'homme censé pousser Nicolas Penneteau vers la sortie. C'était avant de se prendre les pieds dans le tapis, puis de recevoir une nouvelle chance, presque faute de mieux. Portrait d'une roue de secours qui rêve de devenir un peu plus qu'un plan B.

Dans sa progression linéaire vers les sommets, il se dit que Charleroi paye actuellement les manquements d'une direction sportive surannée. Et dont il deviendrait raisonnable d'imaginer que le prochain gros transfert soit un directeur sportif. Ou au moins une cellule de recrutement digne du nouveau statut carolo.

Dans sa progression linéaire vers les sommets, il se dit que Charleroi paye actuellement les manquements d'une direction sportive surannée. Et dont il deviendrait raisonnable d'imaginer que le prochain gros transfert soit un directeur sportif. Ou au moins une cellule de recrutement digne du nouveau statut carolo.

La dernière rencontre de la 21e journée programmée samedi s'est terminée par la victoire de Malines à Charleroi (0-1). L'unique but été inscrit par Geoffry Hairemans (59e, 0-1). Au classement, Charleroi (33 points) reste 3e et le FC Malines se hisse en 14e position avec 26 points, six de plus que Mouscron (16e), vainqueur 2-0 de Genk (38 points, 2e) plus tôt dans la soirée.

Jean-Luc Vande Weghe a la particularité d'être un ancien de D1. Pas comme joueur ni coach, mais bien préparateur physique du Courtrai de Hein Vanhaezebrouck. Une expérience qui l'a emmené jusqu'en finale de la Coupe de Belgique.