Tout sur Karel Van Eetvelt

Marc Coucke a de nouveau surpris tous les observateurs en remodelant la direction du Sporting d'Anderlecht. " Nous ne sommes pas là pour gagner de l'argent ", affirme cependant le flamboyant entrepreneur dans un rare entretien sur sa carrière et ses activités actuelles.

Anderlecht s'est une nouvelle fois restructuré. Mais qui tire désormais les ficelles et quelles seront les conséquences de ce remaniement ? Décryptage.

Patrick Lefevere devient un membre indépendant du conseil d'administration du RSC Anderlecht. "Honnêtement, j'étais surpris par la demande", a réagi le patron de Deceuninck-Quick Step. "Mais si on veut faire appel à mes connaissances, je le ferai avec plaisir. Je ne vais pas restructurer le club, je ne suis qu'administrateur. Je donnerai mon avis si on me le demande. Si je serai payé pour le faire? C'est une bonne question, je n'en sais rien."

Le futur CEO du Sporting d'Anderlecht Karel Van Eetvelt, qui prendra ses fonctions le 1er avril, rêvait depuis longtemps d'une fonction en vue au sein de son club de coeur. Alors qu'il avait affronté les Bruxellois avec son équipe de Bornem à l'âge de 21 ans, il avait indiqué au manager anderlechtois Michel Verschueren qu'il espérait un jour occuper sa place, a-t-il opportunément relaté mardi lors de sa première rencontre avec la presse depuis l'annonce de sa nomination.