Tout sur Jürgen Klopp

La vie de Diego Maradona résume bien les hauts et les bas d'un footballeur de renommée mondiale, a estimé Jürgen Klopp vendredi, regrettant que davantage de choses n'aient pu être faites de son vivant pour aider l'Argentin à combattre ses démons.

L'explosion de Diogo Jota laisse de moins en moins de place au Diable rouge. Pour avoir une chance de gratter un billet pour l'EURO avec la sélection belge, Divock Origi doit se chercher un nouveau club en janvier.

Liverpool en pointe face aux cadences infernales: les Reds, qui visent les huitièmes de Ligue des champions mercredi soir contre l'Atalanta Bergame, redoutent de s'essouffler pour cause de calendrier surchargé. Et l'entraîneur Jürgen Klopp n'hésite pas à fustiger diffuseurs et dirigeants du foot anglais.

Technique et subtilité, labeur et sang-froid, mais surtout une soif insatiable de buts et de succès. Un attaquant ne peut être plus parfait qu'Erling Haaland. Le Norvégien rate moins d'occasions que Robert Lewandowski, un de ses prédécesseurs au Borussia Dortmund.

Ce n'est pas tous les jours qu'on rencontre un joueur de 23 ans capable de faire la leçon aux politiciens. Marcus Rashford est une éclaircie dans les ténèbres actuelles.

À 35 ans, Cristiano Ronaldo est toujours la superstar du Portugal, où il est le joueur le plus capé de l'histoire, mais également le meilleur buteur avec 101 buts. Si CR7 n'est pas éternel, les Lusitaniens peuvent être tranquilles, la relève semble assurée.

Le Club Bruges va négocier un rendez-vous crucial ce mercredi soir face au Borussia Dortmund en Ligue des Champions.

Bien que dominés par le Bayern Munich dans toutes les compétitions auxquelles ils ont participé lors de cette saison 2012-2013, le Borussia Dortmund avait réalisé une année exceptionnelle. Huit ans après, que sont-ils devenus ?

Auteur de plus de cent buts en Serie A depuis son arrivée à Rome en 2016, dont 36 la saison dernière, l'attaquant de la Lazio a passé un cap en remportant le Soulier d'Or européen. Un honneur qui contraste avec sa discrétion en dehors des terrains.

Transfiguré par un mercato réussi, Everton attend de pied ferme son voisin et champion en titre Liverpool du haut de sa place de leader de la Premier League, pour un derby de la Mersey explosif en ouverture de la 5e journée.

Avec la crise du coronavirus, les rencontres s'enchaînent à un rythme effréné cette saison. Du coup, le débat ressurgit : les footballeurs jouent-il trop de matches ? Kevin De Bruyne -officiellement "forfait" face à l'Islande- a critiqué les fédérations et il n'est pas le seul. Les joueurs des grands clubs ne sont-ils pas pressés comme des citrons ?