Tout sur Julian Alaphilippe

Depuis huit ans, (Deceuninck)-Quick-Step trône en tête des équipes qui comptent le plus de victoires. La plupart du temps, remportées dans les classiques printanières. Quel est le secret du manager Patrick Lefevere ? A la veille du week-end d'ouverture de la saison belge, voici les dix commandements du Wolfpack.

Remco Evenepoel (Deceuninck - Quick Step) a remporté mardi en Argentine sa première victoire de la saison 2020. Dans son maillot de champion d'Europe de la spécialité, le Belge de 20 ans à peine a survolé le contre-la-montre lors de la 3e étape du Tour de San Juan (2.Pro). Evenepoel a repoussé l'Italien Filippo Ganna à 32 secondes au terme d'un parcours long de 15,2 kilomètres seulement.

Remco Evenepoel fêtera son 20e anniversaire samedi. Le lendemain, au Tour de San Juan, il donnera les premiers coups de pédale de sa deuxième saison chez les pros. Il fait partie d'une nouvelle génération de coureurs qui se fait respecter et saisit sa chance. Ils sont plus jeunes et plus nombreux que jamais. Est-ce un hasard ?

Que retenir de la saison cycliste écoulée, durant laquelle de grands talents se sont distingués? Passage en revue, avec 25 chiffres surprenants.

Que retenir de la saison cycliste écoulée, durant laquelle de grands talents se sont distingués ? Passage en revue, avec 25 chiffres surprenants.

Le coureur français Julian Alaphilippe, vainqueur de Milan-San Remo et longtemps porteur du maillot jaune sur le dernier Tour de France, a décidé de mettre un terme à sa saison, a annoncé mardi son équipe Deceuninck.

Des favoris? au moins des sérieux prétendants... Ils sont cinq à réunir le gros des suffrages au départ des 285 kilomètres de la course des Mondiaux de cyclisme, dimanche, dans le Yorkshire. Tour d'horizon des candidats.

Il a déjà été champion du monde à trois reprises, et cette fois encore, le parcours dans le Yorkshire est taillé sur mesure pour lui. Pourtant, certains sont sceptiques à propos de Peter Sagan. Ces doutes n'ont pas cessé depuis le début de l'année.

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est toujours en tête du classement mondial UCI publié dimanche soir à l'issue du Tour d'Espagne. Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), vainqueur de la Vuelta, est désormais dauphin du Français.

Ne l'appelez pas " le nouveau Merckx ". Après son exploit à San Sebastián, Remco Evenepoel (19 ans) n'a plus besoin d'être appelé par son nom. Un prénom suffit.

Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et le Colombien Egan Bernal (Ineos) sont les deux favoris de la Clasica San Sebastian, la première classique WorldTour d'après Tour de France, qui aura lieu samedi dans le Pays basque espagnol.

C'était le Tour le plus imprévisible des dernières années mais il a tout de même été remporté par un coureur de l'équipe favorite, INEOS. Comment Egan Bernal (22 ans) a-t-il pris le pouvoir plus tôt que prévu ?

Offensif, à suspense et spectaculaire, le Tour de France 2019 a déchaîné les passions: après plusieurs années d'une relative morosité, l'épreuve a retrouvé un public nombreux, enthousiasmé notamment par l'audace des Français Julian Alaphilippe et Thibaut Pinot.

Plus que trois heures à pédaler et Egan Bernal deviendra le plus jeune vainqueur du Tour de France de l'après-guerre et le premier Colombien à rallier en jaune les Champs-Elysées, où les sprinteurs se disputeront dimanche en nocturne les dernières miettes d'une édition enflammée par les 14 jours en tête de Julian Alaphilippe.