Tout sur Julian Alaphilippe

Patrick Lefevere, le manager de Deceuninck-QuickStep, a dressé un bilan positif de la saison 2020 de son équipe malgré l'arrêt forcé à cause du coronavirus ou encore les blessures de Remco Evenepoel et Fabio Jakobsen. "En prenant en compte tout ce qui s'est passé, nous avons eu une grande saison", a déclaré Lefevere dans un communiqué publié mercredi par Deceuninck-Quick Step.

Récent vainqueur du Tour des Flandres, il fait partie de l'élite mondiale dans trois disciplines, c'est un acrobate et il lutte avec les meilleures équipes du WorldTour avec sa petite, mais ambitieuse, formation Alpecin-Fenix. Il est la potion magique idéale pour les sociétés qui veulent faire connaître leurs produits. Découvrez la marque Mathieu van der Poel (25 ans), en cinq points.

Julian Alaphilippe, Alejandro Valverde et Philippe Gilbert, vainqueurs ensemble de sept des neuf dernières éditions de la Flèche Wallonne, ne seront pas au départ de la course mercredi. Par contre, Tadej Pogacar, Michal Kwiatkowski, Marc Hirschi et Tom Dumoulin, tous protagonistes sur les routes du Tour de France, seront présents.

En devenant champion du monde de cyclisme dimanche, Julian Alaphilippe est entré dans un nouvel univers, à l'âge de 28 ans, avec devant lui des perspectives modifiées pour la seconde partie de sa carrière.

Julian Alaphilippe est devenu champion du monde. Dimanche à Imola, après 258,2 kilomètres et 5.000 mètres de dénivelé positif, le puncheur français s'est imposé en solitaire. Wout van Aert a facilement réglé le groupe des poursuivants et a décroché la médaille d'argent, comme sur le chrono vendredi. Le Suisse Marc Hirschi a terminé troisième.

D'abord fragile, il a conquis trois maillots arc-en-ciel en cyclocross avant de devenir le coureur le plus polyvalent du monde. Voici comment Wout Van Aert (26 ans) a ajouté une nouvelle couleur à sa palette de talents, année après année. Analyse d'un corps qui vise à nouveau la victoire au Mondial, contre le chrono et sur route.

La bataille pour le maillot arc-en-ciel de champion du monde fera rage dimanche à Imola en Italie en l'absence du Danois Mads Pedersen, le tenant du titre. Avec 5.000 mètres de dénivelé positif sur 258 km, la course pour le titre mondial s'annonce usante.