Tout sur Jordan Botaka

Avant de souffler quelques jours puis de passer en mode EURO, Mehdi Bayat s'apprête à dire au revoir à ses joueurs avant de finaliser le dossier du futur coach. Chronique d'un printemps agité, prémices d'un été suffoquant.

L'architecte qui sommeille en Hein Vanhaezebrouck remonte à la surface. Dès l'été prochain, l'entraîneur de 57 ans pourra donner libre cours à son talent. Cette saison, la Coupe et une place parmi les huit premiers sont prioritaires.

Dans sa progression linéaire vers les sommets, il se dit que Charleroi paye actuellement les manquements d'une direction sportive surannée. Et dont il deviendrait raisonnable d'imaginer que le prochain gros transfert soit un directeur sportif. Ou au moins une cellule de recrutement digne du nouveau statut carolo.

Dans sa progression linéaire vers les sommets, il se dit que Charleroi paye actuellement les manquements d'une direction sportive surannée. Et dont il deviendrait raisonnable d'imaginer que le prochain gros transfert soit un directeur sportif. Ou au moins une cellule de recrutement digne du nouveau statut carolo.

Wim De Decker a le même âge qu'Hernán Losada (38 ans). Seul Vincent Kompany (34) est encore plus jeune dans notre championnat. Comment l'entraîneur waeslandien compte-t-il garder le navire gantois à flots durant cette saison de transition?

Qui s'est distingué ? Qui a sombré ? Quel joueur, entraîneur ou dirigeant a suscité l'émoi ? Chaque semaine, désormais, Sport/Foot Magazie s'attarde sur quatre événements marquants de la Jupiler Pro League.

Kemar Roofe était un illustre inconnu à son arrivée à Leeds United. Grâce à Marcelo Bielsa, il a quitté Elland Road avec le statut de demi-dieu. Retour sur sa saga, qui s'est essentiellement déroulée dans le West Yorkshire.

Charleroi s'est lourdement incliné 0-3 face à Saint-Trond, samedi, dans le cadre de la 8e journée de la Jupiler Pro League de football. Yuma Suzuki (34e), Jordan Botaka (68e, sur penalty) et Yohan Boli (90e+1) ont inscrit les buts du STVV, qui rejoint Charleroi à la septième place du classement.

Neuf jours après la raclée essuyée à Bruges, Marc Brys et ses troupes ont battu le Standard, un autre candidat au titre. Mais comment le STVV est-il parvenu à gagner ?

Le Stayen n'offrira pas de matches de PO1 cette année non plus. Sa défaite contre Gand l'a condamné aux PO2. Récit du putsch raté des Trudonnaires sur le G5.

La 17e journée du championnat de Belgique de football voit les six premiers s'affronter. Le premier duel à l'affiche samedi a été marqué par la victoire de Saint-Trond à l'Antwerp (1-3). Les Canaris ont marqué tous les buts: Jordan Botaka sur penalty (9e), Roman Bezus (37e) et Pol Garcia (75e) dans le bon sens et Takehiro Tomiyasu (17e) contre son camp. Au classement, l'Antwerp (32 points) reste deuxième et Saint-Trond est 5e avec 30 points tout comme Anderlecht (4e), qui reçoit le leader Genk (35 points) dimanche.