Tout sur Jonathan Bamba

Prenez un vétéran turc bouillant, une jeune pousse canadienne, une armoire à glace néerlandaise, un portier français infranchissable et une cohésion hors normes. Mélangez le tout et vous obtenez le LOSC champion de France de Christophe Galtier.

Ce soir, contre Marseille, le LOSC a l'occasion maintenir sa place de leader du championnat de France. Avec deux points d'avance sur le PSG, les Lillois s'imposent aujourd'hui comme des prétendants sérieux au titre. Mais la position des Nordistes n'est pas étonnante, tant le niveau qu'ils affichent depuis deux saisons est remarquable. Un revirement de situation, après avoir éviter la relégation de justesse en 2017-2018.

Le plus beau coup sportivo-financier de l'histoire de La Gantoise trône actuellement en tête de la Ligue 1 avec le LOSC. Derrière cette vérité factuelle, il y a pourtant le début de saison morose d'un Canadien toujours muet face au but. Analyse des débuts hexagonaux d'un homme qui roulait sur la Pro League, mais doit encore apprendre à marcher sur la Ligue 1.

Un but de Loïc Rémy a suffi à Lille pour battre Lyon dimanche soir dans un match comptant pour la 28e journée du championnat de France de football (1-0). Grâce à ce succès, les Dogues confortent leur quatrième place avec 49 points, à une unité de la dernière marche du podium détenue par Rennes et éloigne Lyon. Titulaire, Jason Denayer est sorti sur blessure, apparemment musculaire, à la 68e minute, Lyon reste 7e (40 points).

Dix-septième et risée de la Ligue 1 en mai 2018, vice-champion un an plus tard : comment le LOSC a-t-il réussi cette métamorphose improbable ?

Étrillé à Lille (5-1), le Paris Saint-Germain devra encore patienter pour décrocher son huitième titre de champion de France de football. Thomas Meunier, de retour de blessure après un mois, a dû quitter le terrain à la 24e après avoir marqué un but contre son camp dès la 7e minute.Les Dogues de Christophe Galtier ont ensuite connu une seconde mi-temps faste, parvenant à marquer quatre fois grâce à Pepe (51e), Jonathan Bamba (65e), Gabriel (71e) et Jose Fonte (84e).

Si les rêves de Ligue des Champions sont encore loin, la saison s'annonce plus sereine dans les rangs lillois après une année tumultueuse.