Tout sur Jon Tibbs

Oslo, Munich ou Innsbruck qui abandonnent en route, effrayés notamment par des budgets rarement respectés: le CIO, qui ne comptait que deux postulants pour les JO-2022 et 2024, fait face à une nouvelle crise des candidatures à deux ans de l'attribution des JO d'hiver 2026.