Tout sur João Klauss

Balayés par le réalisme de l'Antwerp, les Liégeois ne parviennent pas à trouver l'indispensable stabilité défensive pour progresser dans la durée. Le voyage de l'année 2021 commence à ressembler à une avancée dans le brouillard.

Comme Michel Preud'homme ou Philippe Montanier avant lui, Mbaye Leye s'est donné la mission de rationaliser le football sauvage des bords de Meuse. Une tâche prolongée au bout de cinq premiers mois où les moments d'euphorie furent pourtant rares.

Au terme de chaque mois de la saison, Sport/Foot Magazine vous propose d'élire le meilleur joueur des semaines écoulées. Voici les heureux élus du mois d'avril.

Au terme de chaque mois de la saison, Sport/Foot Magazine vous propose d'élire le meilleur joueur des semaines écoulées. Voici les heureux élus du mois de mars.

D'une victoire à l'arraché contre Bruges à une défaite amère au Canonnier, l'ascenseur émotionnel liégeois tourne à plein régime. Plongée dans un club où la seule certitude, c'est qu'il n'y en a pas.

Tandis que l'attaque liégeoise peinait depuis de longs mois, João Klauss est venu remettre de l'ordre dans la boutique. Avec son physique robuste et son activité débordante, il a redonné de l'espoir aux supporters rouches. Portrait de celui qui doit mener le Standard vers les play-offs 1.

Obbi Oulare et Felipe Avenatti continuent d'être furieux d'avoir été éjectés du noyau A du Standard. Il suffirait qu'ils jettent un oeil sur les statistiques de leur remplaçant pour comprendre les raisons.

À l'heure de juger le mercato rouche, il est souvent placé sur le banc des accusés sans jamais venir à la barre pour se justifier. À sa manière et loin des projecteurs, Benjamin Nicaise travaille pourtant au renouveau de la gestion sportive du Standard. Passage en revue des dossiers méticuleusement classés de l'ancien gratteur de ballons de Sclessin.