Tout sur Joachim Löw

Humilié, critiqué, menacé, mais toujours là! Joachim Löw, le sélectionneur de la Mannschaft, a sauvé sa tête après la pire année de l'histoire du foot allemand; et la nation doit désormais lui faire confiance pour réussir un changement de génération auquel il n'a consenti que sous la pression.

La Nations League débute demain à Munich par une affiche opposant l'Allemagne, championne du monde 2014, à la France, championne en titre.

Le sélectionneur de l'équipe d'Allemagne de football, Joachim Löw, n'était pas au courant que le joueur allemand d'origine turque Mesut Özil allait claquer la porte de la Mannschaft, a indiqué mardi son agent au quotidien allemand Bild.

Pour l'Allemagne (victorieuse en 2014), l'Argentine (finaliste en 2014) et l'Espagne (victorieuse en 2010), cette Coupe du monde est à oublier au plus vite. Quelles erreurs ont-elles été commises et quelles en ont été les conséquences ? Analyse.

L'adage qui veut que l'Allemagne gagne toujours à la fin ne vaut plus: le champion du monde en titre s'est incliné mercredi contre la Corée du Sud (2-0) et est éliminé. La Mannschaft n'avait jamais quitté le Mondial avant les quarts depuis son retour en Coupe du monde en 1954.

Décor emblématique du renouveau belge depuis près de deux ans, la défense à trois nationale ne parvient pas à faire taire les critiques. La prise de risques vaut-elle vraiment le coup ? Passage au scanner de la règle de trois.

Lorsqu'elle a enlevé la Coupe des Confédérations il y a un an, avec une équipe B, l'Allemagne semblait disposer de 50 internationaux. Mais avant le Mondial, Toni Kroos a prévenu : l'équipe n'est pas aussi bonne qu'on ne le pense.

Il a été un des héros de la finale 2014 mais il suscite encore beaucoup de questions pour ce Mondial. Jérôme Boateng y répond.

L'Allemagne s'est-elle réjouie trop vite de la montée en puissance d'une "nouvelle génération" ? Les matches de préparation ont en tous cas montré que la Mannschaft, qui accueille l'Arabie Saoudite vendredi soir à Leverkusen, ne peut absolument pas se passer de ses cadres champions du monde 2014.

Joachim Löw, le sélectionneur allemand, vise en Russie un exploit historique: devenir le premier coach depuis la seconde guerre mondiale à remporter deux fois la Coupe du monde, après son triomphe de 2014 au Brésil.