Tout sur Jérémy Perbet

Déjà vainqueur à l'aller le 8 mars grâce à un but de Tarik Tissoudali, le Beerschot a remporté le match retour de la finale de la D1B (1-4). Kenneth Schuermans contre son camp (42e), Tissoudali (52e), Marius Noubissi (62e) et Placca Fessou (90e+3) ont marqué les buts des Rats. Jérémy Perbet a réduit le score pour les visités (79e, 1-3). Cette rencontre était honorifique car les deux équipes évolueront en D1A la saison prochaine.

Anvers sera-t-elle représentée par deux clubs en D1A la saison prochaine ? C'est possible car le Beerschot a enlevé la deuxième période et donc un billet pour la finale contre OHL.

Les Zèbres tournent à un rythme impressionnant de deux points par match depuis la fin du mercato.

Charleroi a conquis une victoire de prestige sur le terrain, face à l'Antwerp, mais attend toujours son attaquant.

Suspense au Mambourg ! L'Antwerp, qui remontait sur la scène belge trois jours après avoir battu le Viktoria Plzen 1-0, jeudi au Stade Roi Baudouin, allait-il également s'imposer contre Charleroi, et rejoindre le Club Bruges en tête de la Jupiler Pro League (D1A) avec le maximum des points après trois journées? Ou laisser les Blauw en Zwart seuls aux commandes du championnat? Réponse: tapez 2. Les Zèbres ont en effet gagné 2-1, Jérémy Perbet arrachant la victoire, peu après avoir manqué la conversion d'un penalty.

Vainqueur mercredi de Westerlo (0-2), Charleroi disputera la finale des playoffs 2 contre Courtrai. Grâce à Ryota Morioka (42e) et Jérémy Perbet (88e), les Zèbres ont assuré la première place du groupe A (19 points). Saint-Trond, qui a partagé à Ostende (1-1), est deuxième (14 points) devant Westerlo (12). En battant le Beerschot Wilrijk (1-0), Eupen (11) grimpe à la 4e place, laissant Ostende (9) et les Anversois (8) derrière lui.

Donnés pour mort après leurs deux défaites initiales, les Carolos ont renversé la situation pour aborder le sprint final des PO2 dans la peau du favori. Voyage au purgatoire.

Débarqué sur la pointe des pieds dans le Pays Noir, Victor Osimhen pourrait bientôt faire parler sa détente pour décoller très haut dans la hiérarchie continentale. Retour sur l'un des coups de l'année.

Pour la première fois depuis la reprise du club, le Charleroi de Mehdi Bayat semble marquer un coup d'arrêt dans sa méticuleuse ascension. Secrets de tournage d'une saison de transition.

Lancés dans une folle course-poursuite pour rejoindre le top 6, les Zèbres ont vu Cristian Benavente, leur meilleur joueur, partir empiler les millions en Égypte. Comme un claquage en plein sprint.