Tout sur Jérémy Doku

Aucun autre joueur d'Anderlecht n'est capable d'engendrer autant d'émotions, positives comme négatives, que Francis Amuzu. Essayons de décrypter l'énigme Amuzu sur base de cinq critères.

De Falkenberg, en Suède, le dernier sacrifié de l'Anderlecht version Karel Van Eetvelt revient sur seize mois aux faux airs de lente agonie.

Alors que les play-offs 1 s'éloignent malgré les victoires, Anderlecht s'active déjà en coulisses pour préparer la deuxième saison de l'ère Kompany. Avec une armée de chiffres pour repartir au combat.

Anderlecht a à nouveau montré deux visages à Malines mais il continue à jouer la carte des jeunes. "Avec un peu plus de régularité, nous serions déjà qualifiés pour les PO1."

Il a effectué ses débuts en Jupiler Pro League à quatre jours de son 17e anniversaire, a inscrit son premier but à l'occasion de sa première titularisation et a forcé Derrick Luckassen à déménager sur le flanc droit. Portrait de Marco Kana, un ket de Bruxelles qui aura bientôt Vincent Kompany et Philippe Sandler pour concurrents.

On fait beaucoup plus mousser les matches des Red Flames que ceux des U21, actifs au dernier EURO et récemment vainqueurs en terre allemande. Il y a une mission et Johan Walem l'a dit à la fédé.

Au sein de la Fédération, en quête d'un nouveau directeur technique pour accompagner le futur national, les hommes de Roberto Martinez préparent l'avenir des Diables rouges, pour limiter les secousses de l'atterrissage annoncé de la génération dorée.

Depuis le dernier titre, en 2017, Anderlecht a utilisé vingt-deux arrières latéraux. À cause de cette philosophie, ceux-ci n'osent plus prendre de risques et la défense manque de stabilité. Le nul blanc contre Waasland-Beveren a pourtant encore démontré l'urgence de posséder deux vrais backs.

Après six journées, Anderlecht a enfin remporté sa première victoire. Au détriment du leader du championnat, le Standard. Plus que jamais, les Bruxellois sont à la recherche d'un véritable buteur. Dans la lignée de Lukasz Teodorczyk et d'Aleksandar Mitrovic.

Deux petits points sur douze et une treizième place au classement, ce n'est pas ce qui était dans les cartons de Vincent Kompany et d'Anderlecht.