Tout sur Jelle Wallays

Samedi, Harm Vanhoucke (22 ans) prendra le départ de la Vuelta, son premier grand Tour. Bjorg Lambrecht, avec qui il est passé de l'équipe espoirs à l'équipe pro de Lotto-Soudal, ne sera malheureusement pas à ses côtés : il a trouvé la mort au Tour de Pologne. Dans un courageux monologue, Vanhoucke raconte comment il a vécu cette perte incommensurable.

Laissés libres par leur employeur de poursuivre ou non le Tour de Pologne cycliste, mercredi moins de 48 heures avant la chute mortelle de leur équipier Bjorg Lambrecht, les six coureurs de Lotto Soudal (Fix All) Sander Armée, Carl Frédérik Hagen, Tomasz Marczynski, Harm Vanhoucke, Jelle Wallays et Enzo Wouters ont décidé de prendre le départ de la 5e étape.

"J'ai su tout de suite que c'était très grave", raconte Jelle Wallays, 30 ans, équipier de Bjorg Lambrecht sur le Tour de Pologne, où ce dernier a dramatiquement laissé sa vie lundi. "La nouvelle de sa chute m'est parvenue dans l'oreillette, et je sentais bien que c'était la panique. La preuve c'est que le deuxième directeur sportif (Kevin De Weert, ndlr) nous donnait les consignes. Parce que le premier (Mario Aerts) était auprès du blessé avec le docteur. J'avais déjà connu cela avec Stig Broeckx qui lui s'en est finalement sorti. Quel dommage que ce ne soit pas aussi le cas de Bjorg..."