Tout sur Jean-Luc Vandenbroucke

Le thermomètre est, ce mardi matin, loin sous la barre de zéro degré sur la ligne de départ du Grand Prix Samyn à Quaregnon, où le mercure annonce moins six degrés et où le ressenti est de moins dix degrés. L'épreuve aura bien lieu, confirme Jean-Luc Vandenbroucke, manager du GP Samyn, qui évoque la course la plus froide de l'année.