Tout sur Jasper Philipsen

Le fil rouge des deux dernières années cyclistes? L'arrivée massive de grands talents encore très jeunes. Mais cet afflux est-il vraiment unique?

Récent vainqueur du Tour des Flandres, il fait partie de l'élite mondiale dans trois disciplines, c'est un acrobate et il lutte avec les meilleures équipes du WorldTour avec sa petite, mais ambitieuse, formation Alpecin-Fenix. Il est la potion magique idéale pour les sociétés qui veulent faire connaître leurs produits. Découvrez la marque Mathieu van der Poel (25 ans), en cinq points.

Le prometteur sprinteur belge Jasper Philipsen va quitter le Team Emirates à l'issue de la saison 2020 pour rejoindre la formation Alpecin-Fenix, où il a signé un contrat de deux ans. L'équipe belge ProTeam, niveau inférieur aux meilleurs écuries du peloton, l'a annoncé mercredi par voie de communiqué.

Remco Evenepoel fêtera son 20e anniversaire samedi. Le lendemain, au Tour de San Juan, il donnera les premiers coups de pédale de sa deuxième saison chez les pros. Il fait partie d'une nouvelle génération de coureurs qui se fait respecter et saisit sa chance. Ils sont plus jeunes et plus nombreux que jamais. Est-ce un hasard ?

Que retenir de la saison cycliste écoulée, durant laquelle de grands talents se sont distingués ? Passage en revue, avec 25 chiffres surprenants.

À l'issue d'un sprint royal, Caleb Ewan (Lotto Soudal) a remporté samedi la 99e édition de la Brussels Cycling Classic, épreuve hors catégorie de 189,4 km tracée autour de Bruxelles. L'Australien de 25 ans s'est imposé devant l'Allemand Pascal Ackermann, Jasper Philipsen, l'Italien Davide Ballerini et Jasper Stuyven. Ewan avait déjà pu lever les bras lors d'une étape du Tour des Émirats Arabes Unis, deux étapes du Tour de Turquie, deux étapes du Giro, la dernière étape du ZLM Tour et trois étapes du Tour de France.

Jasper Philipsen ne prendra pas le départ de la 12e étape du Tour de France, a annoncé mercredi son équipe UAE Team Emirates, qui veut préserver le jeune Belge alors que de dures étapes de montagnes sont au programme dans les prochaines jours.

Le peloton a pédalé ses derniers kilomètres le week-end dernier, en Asie, au Tour de Guangxi en Chine et à la Japan Cup. Que retenir de la saison écoulée ? Un bilan en vingt chiffres, avec une conclusion marquante : la large base de bons coureurs belges, qui ont toutefois marqué trop peu de points, à une exception près.