Tout sur Ives Serneels

Les joueuses belges affronteront leurs homologues espagnoles, 13e au classement mondial, ce jeudi, puis défieront ensuite les Luxembourgeoises ce dimanche. Elles seront privées de six joueuses anderlechtoises parmi lesquelles Tessa Wullaert et la lauréate du Soulier d'or Tine De Caigny.

Une victoire, une défaite : tel est le bilan des Red Flames après deux rencontres amicales qui ont laissé apparaître certaines lacunes dans le chef de la sélection belge. Mais aussi offert quelques satisfactions.

Avant d'accueillir la Norvège et l'Irlande dans la peau d'une équipe en pleine progression, les Red Flamesont emprunté quelques chemins de traverse. En attendant un EURO 2022 où elles arriveront remplies d'ambitions, focus sur ces années qui ont tout changé pour la sélection féminine.

Les Red Flames disputeront deux rencontres amicales de prestige en février 2021 contre l'Allemagne et les Pays-Bas dans le cadre de la campagne 'Three Nations, One Goal', a annoncé l'Union belge de football mercredi matin. En effet, les trois nations ont lancé en octobre un dossier de candidature commun afin d'accueillir le Mondial 2027.

Les Red Flames disputeront l'Euro 2022 de football. Grâce à une victoire 4-0 contre la Suisse mardi à Louvain, l'équipe nationale belge féminine a validé son ticket pour le rendez-vous continental prévu en Angleterre. La Belgique termine première du groupe H avec 21 points, soit deux de plus que son adversaire du soir. Le trident offensif belge composé de Tine De Caigny, Tessa Wullaert et Janice Cayman a fait la différence.

Chaque semaine, une personnalité du foot s'exprime dans nos colonnes. Ce mercredi : David Steegen, qui a été responsable de la communication du Sporting d'Anderlecht pendant dix ans, aborde le football féminin.