Tout sur Ivan Leko

Ce dimanche, Anderlecht et Bruges se retrouvent pour une nouvelle édition du fameux Topper. Un rendez-vous traditionnellement chargé en grosses émotions. Même si pour le Club, il ne semble être qu'une étape de plus vers le titre. Un duel de prestige, rien de plus. Alors que pour Anderlecht, ce sera un match peut-être capital en vue d'une participation aux play-offs 1.

Lancée en plein sprint final, la Pro League partage son esprit entre l'énergie nécessaire pour accrocher le bon wagon à court terme, et l'anticipation indispensable pour préparer une saison qui approche déjà à grands pas. Tour d'horizon exhaustif des forces en présence.

Le succès du Club Bruges a de nombreux architectes et certains préfèrent rester dans l'ombre. Comme Mats Rits: régulier, il obtient toujours un 6 et flirte avec le 7 dans nos colonnes. Son passage de box-to-box à médian défensif lui a donc réussi.

Vingt-huit coaches se sont déjà installés sur un banc de l'élite belge cette saison. Certains en ont même eu plusieurs. Parce qu'à l'heure de choisir leur nouveau coach, nos clubs ne sont pas toujours les plus originaux. Encore moins les plus rigoureux. Tour de manège avec une question en refrain: comment les clubs de Pro League choisissent-ils leur coach?

Deux ans après l'avoir quitté, Cristian Benavente est de retour dans le Pays Noir. Comme une évidence pour un retour attendu depuis de longs mois, seulement freiné par des histoires de gros sous.

Relégué hors du onze du Croate à Bruges, Lior Refaelov était devenu son joueur-clé à l'Antwerp. Au point d'être élu meilleur joueur de l'année au bout de quelques mois de folie.

C'est l'un des meilleurs footballeurs de ces dix dernières années en Belgique. Il allie charisme et excellent caractère. Ce mercredi, il a enfin soulevé le Soulier d'Or. Retour sur une renaissance.