Tout sur Ivan De Witte

Le Standard de Bruno Venanzi a rejoint la cohorte de clubs belges désireux de lier leurs destinées à celle de richissimes financiers étrangers. Des prospections menées tous azimuts qui croisent aussi souvent la route de l'argent sale que celle du bon sens.

La reprise des Buffalos n'est pas encore à l'ordre du jour, mais le club étudie déjà différentes options.

Il y a 22 ans, La Gantoise infligeait une raclée à un Willem II qualifié pour la Ligue des Champions. Le tout grâce à un Trond Sollied qui avait fait d'une tour de Babel une équipe soudée.

Le club de football de La Gantoise cherche un acquéreur, rapportent samedi L'Echo et De Tijd. Selon les deux quotidiens, le président Ivan De Witte (74 ans) et le CEO Michel Louwagie (65 ans) travaillent à l'avenir de la formation et souhaiteraient revendre leurs participations, respectivement de 25 et 15%, à un nouvel investisseur.

L'architecte qui sommeille en Hein Vanhaezebrouck remonte à la surface. Dès l'été prochain, l'entraîneur de 57 ans pourra donner libre cours à son talent. Cette saison, la Coupe et une place parmi les huit premiers sont prioritaires.

Hein Vanhaezebrouck veut évacuer une série de manquements avant de développer son football dominant.

Bientôt, quand ils fêteront Noël en cercle restreint, Ivan De Witte et Michel Louwagie prendront certainement le temps d'analyser leur gestion des derniers mois.

Wim De Decker a le même âge qu'Hernán Losada (38 ans). Seul Vincent Kompany (34) est encore plus jeune dans notre championnat. Comment l'entraîneur waeslandien compte-t-il garder le navire gantois à flots durant cette saison de transition?

Le plus beau coup sportivo-financier de l'histoire de La Gantoise trône actuellement en tête de la Ligue 1 avec le LOSC. Derrière cette vérité factuelle, il y a pourtant le début de saison morose d'un Canadien toujours muet face au but. Analyse des débuts hexagonaux d'un homme qui roulait sur la Pro League, mais doit encore apprendre à marcher sur la Ligue 1.