Tout sur Irak

Marc Wilmots a démenti, sur son compte twitter, que ses avocats avaient conclu un accord avec le président de la fédération iranienne de football Mehdi Tadsch, mercredi en Turquie, concernant une éventuelle rupture de son contrat d'entraîneur national. Celui-ci liait depuis fin mai, voire lie toujours, les deux parties jusqu'après la Coupe du monde 2022.

Marc Wilmots, 50 ans, n'est plus le sélectionneur de l'Iran. Selon l'agence de presse Insna, le président de la fédération Mehdi Tadsch a eu mercredi un entretien avec en Turquie avec les avocats de Wilmots au terme duquel il a été décidé de rompre le contrat d'un commun accord.

Selon l'agence de presse iranienne (IRNA), la fédération de football en Iran négocie avec le Croate Branko Ivankovic pour remplacer Marc Wilmots avec qui elle aurait trouvé un accord pour mettre fin au contrat du Brabançon. Une information qu'elle n'a pas confirmée dimanche.