Tout sur Inde

L'équipe nationale belge masculine de hockey, première mondiale, a pris sa revanche contre l'Inde lors de son sixième match en Hockey Pro League. Après leur défaite 2-1 samedi, les Belges se sont imposés 2-3 dimanche au Kalinga Stadium de Bhubaneswar, théâtre du sacre mondial des Red Lions fin 2018.

L'équipe nationale belge masculine de hockey, première mondiale, s'est inclinée 2-1 devant l'Inde (2-1) lors de son cinquième match en Hockey Pro League, samedi au Kalinga Stadium de Bhubaneswar, théâtre du sacre mondial des Red Lions fin 2018. Ils tenteront de prendre leur revanche dimanche en remettant le couvert dès 12h30 (belges) contre la 5e nation mondial.

Au lendemain de l'obtention du Trophée National du Mérite Sportif, les Red Lions espéraient une autre grande nouvelle. Elle n'est pas arrivée. La Belgique n'organisera pas la prochaine Coupe du monde de hockey sur gazon messieurs. La Fédération internationale de hockey (FIH) a annoncé vendredi que l'Inde assurera l'organisation du 15e Mondial en janvier 2023.

Il a vécu dans un camp de réfugiés pakistanais, a obtenu l'asile aux Pays-Bas, est devenu international afghan grâce à la vente de sa Golf, et à 29 ans, il est devenu le plus jeune sélectionneur du monde. À partir de jeudi, Anoush Dastgir se lance dans le plus grand défi de sa carrière : qualifier l'Afghanistan pour la Coupe d'Asie des Nations pour la première fois de son histoire.

Tout juste un mois après leur sacre mondial à la Coupe du monde de hockey, les Red Lions ont subi un réveil particulier mardi matin, questionnés de part et d'autre par la presse sur d'éventuels paris qu'ils auraient effectués durant leur compétition en Inde. Selon la Dernière Heure et La Libre, trois joueurs de l'équipe nationale messieurs de hockey seraient concernés. Ces paris sont considérés comme illégaux puisque interdits par la loi belge sur les jeux de hasard.

Shane McLeod a souvent répété à ses ouailles que "l'équipe devait être la star du groupe". A l'unisson, les Red Lions ont corroboré les propos de leur entraîneur néo-zélandais mardi avant de brandir le trophée de la Coupe du monde de hockey sur le balcon de l'Hôtel de Ville de Bruxelles.

Julien Rysman, le physiothérapeute des Red Lions, ne chôme pas durant cette 3e et dernière semaine de la Coupe du monde de hockey, qui se déroule jusqu'au dimanche 16 décembre à Bhubaneswar, en Inde. La phase finale démarre en effet mardi pour la Belgique, avec - si tout va bien - un enchaînement de matches tous les deux jours, voire moins en cas de qualification pour la finale.

John-John Dohmen se retire de l'équipe belge Red Lions pour la Coupe du monde de Hockey 2018, selon l'association royale belge de hockey. Il a dû déclarer forfait en raison d'une bronchite contractée avant son départ pour l'Inde où se tient la compétition. Il sera remplacé par Augustin Meurmans, arrivé à Bhubaneswar vendredi matin.

Après une journée entière de repos lundi à Bhubaneswar, les Red Lions ont repris le chemin de l'entraînement mardi en vue de leur 3e et dernier match de la phase de poules de la Coupe du monde de hockey, samedi prochain contre l'Afrique du Sud. La séance, longue d'une heure et demie, entre 13h30 et 15h00 locale, s'est déroulée sous les yeux d'Antoine Kina, arrivé en Inde en début de matinée en remplacement de Manu Stockbroekx, forfait pour la suite du tournoi suite à une blessure.