Tout sur Honduras

Technique et subtilité, labeur et sang-froid, mais surtout une soif insatiable de buts et de succès. Un attaquant ne peut être plus parfait qu'Erling Haaland. Le Norvégien rate moins d'occasions que Robert Lewandowski, un de ses prédécesseurs au Borussia Dortmund.

Même privée de Marseillaise (aucun hymne national n'a été joué avant la rencontre en raison d'une panne du système audio du stade), la France n'a éprouvé aucune peine à prendre le meilleur sur le Honduras 3-0 (mi-temps 1-0), dimanche à Porto Alegre à l'issue de son premier match du groupe E de la Coupe du monde de football.