Tout sur Hanne Mestdagh

Au terme des trois prochains matches, qui se tiendront en cette fin de semaine dans un Versluys Dôme archi-comble à Ostende, les Belgian Cats sauront si elles ont réalisé leur rêve ultime : disputer les Jeux Olympiques à Tokyo. Entretien avec le manager général de l'équipe, Koen Umans, qui parle d'un tremplin pour la gloire pour cette génération dorée.

Pour la première fois, les Belgian Cats n'aborderont pas un tournoi avec le statut d'underdog. Après la médaille de bronze au Championnat d'Europe 2017 et la 4e place à la Coupe du Monde 2018, elles font même partie des favoris à l'EURO qui se disputera du 27 juin au 6 juillet en Serbie et en Lettonie. Seront-elles à la hauteur?

Pour la première fois, les Belgian Cats n'aborderont pas un tournoi avec le statut d'underdog. Après la médaille de bronze au Championnat d'Europe 2017 et la 4e place à la Coupe du Monde 2018, elles font même partie des favoris à l'EURO qui se disputera du 27 juin au 6 juillet en Serbie et en Lettonie. Seront-elles à la hauteur ?

Nos basketteuses ont surpris tout un chacun en conquérant la quatrième place du Mondial. Elles se sont un peu surprises elles-mêmes aussi. Prochaine étape : les Jeux Olympiques de Tokyo, en 2020.

Pour les Belgian Lions, ce sera compliqué d'égaler les performances de leurs homologues féminines : en juin, les Cats ont remporté la médaille de bronze au Championnat d'Europe à Prague. Le distributeur Sam Van Rossom est cependant doublement motivé au moment de s'envoler pour Istanbul : il espère faire mieux que sa copine.