Tout sur Grand Prix de Malaisie

En tête du championnat du monde de Formule 1 après deux courses disputées au volant d'une Ferrari inconduisible, l'Espagnol Fernando Alonso, vainqueur dimanche en Malaisie, est un champion hors-normes, capable de s'adapter à des circonstances extrêmes.

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) a remporté le Grand Prix de Malaisie, deuxième épreuve du championnat du monde de Formule 1, dimanche sur le circuit de Sepang. Le champion du monde en titre, parti en pole position, a devancé le Britannique Jenson Button (McLaren) et l'Allemand Nick Heidfeld (Lotus Renault). Notre compatriote, Jérôme D'Ambrosio, a été contraint à l'abandon.