Tout sur Giovani Lo Celso

Lancé dans le grand bain de la Pro League début décembre, il devait être la solution aux maux défensifs carolos et l'homme censé pousser Nicolas Penneteau vers la sortie. C'était avant de se prendre les pieds dans le tapis, puis de recevoir une nouvelle chance, presque faute de mieux. Portrait d'une roue de secours qui rêve de devenir un peu plus qu'un plan B.

José Mourinho a beaucoup appris de la défaite de son équipe de Tottenham Hotspur à l'Antwerp (1-0), jeudi soir en Europa League. Le célèbre entraîneur portugais avait décidé de donner sa chance à plusieurs remplaçants habituels. Ils n'ont visiblement pas répondu aux attentes. "Mes choix seront très faciles à l'avenir", a déclaré Mourinho après la défaite logique des Londoniens face aux leaders de la Jupiler Pro League.

La Premier League reprend ses droits ce samedi, avec notamment un alléchant Liverpool-Leeds United au programme. Jusqu'aujourd'hui, le mercato a été plutôt calme en Angleterre, même si certaines équipes se sont renforcées en vue de la course au titre. Analyse des principaux candidats à la première place.

Tottenham a conclu le transfert de Giovani Lo Celso sur le gong jeudi peu avant la fin officielle du mercato anglais. Le milieu offensif argentin de 23 ans arrive chez les Spurs sous la forme d'un prêt d'un an avec option d'achat en provenance du Real Betis.

Giovani Lo Celso (23 ans) jouera définitivement avec le Real Betis Séville la saison prochaine. Le club de première division espagnole de football a levé l'option d'achat qui figurait dans le contrat du joueur prêté par le PSG.

Un gouffre était censé les séparer: le PSG a logiquement remporté sa quatrième Coupe de France d'affilée, un record, mais sans parvenir à écraser la valeureuse équipe des Herbiers, vaincue 2-0 mardi au Stade de France.

Thiago Motta, vieillissant? Lassana Diarra, en reprise? Giovani Lo Celso, bousculé à l'aller? Le Paris SG et son entraîneur Unai Emery ont une épineuse question à régler, celle de la sentinelle vraisemblablement entre Adrien Rabiot et Marco Verratti mardi contre le Real Madrid en Ligue des champions.