Tout sur Georges Leekens

Lior Refaelov n'est pas le premier joueur qu'Anderlecht chipe à un autre club belge. En 2006, c'est Mbark Boussoufa que les Mauves débauchaient de La Gantoise.

Deux ans après la spectaculaire opération policière, les arrestations, les emprisonnements et les beaux discours, l'affaire Mains Propres est dans une ornière. Comment ? Pourquoi ? Pour combien de temps encore ?

Suite à la révolte des joueurs et au limogeage de Laszlo Bölöni, Wim De Decker et Peter Balette doivent ramener le calme à Gand tout en préparant un match compliqué contre le Dynamo Kiev au dernier tour préliminaire de la Champions League.

Comme les adieux de Vincent Kompany, constamment blessé, étaient prévisibles, Roberto Martinez a préparé sa succession. En attendant que des talents comme Vanheusden ou Bornauw soient prêts, Dedryck Boyata occupe le rôle de défenseur central à la satisfaction générale.

Parce qu'il semble allergique aux projecteurs, Karim Belhocine n'aime pas parler de lui. Des témoins de son parcours passent donc à table, pour raconter comment un joueur arrivé en test à Virton est devenu, en quinze ans, la révélation des bancs de touche belges.

Depuis les premiers pas du magazine, ce sont plus de 1.600 couvertures qui ont attiré votre attention dans les rayons des librairies. De quoi jeter un coup d'oeil dans le rétroviseur.

Comme chaque année à pareille époque, le football brugeois est un peu poussif. Il faudra attendre le retour des terrains en bon état et des adversaires plus aventureux pour voir le jeu s'améliorer.

Samedi prochain, le 18 mai, Georges Leekens fêtera ses 70 ans. Si sa carrière d'entraîneur a été jalonnée de controverses et d'agacement, le footballeur limbourgeois avait une image bien différente.