Tout sur Genk

Le KRC Genk domine le championnat mais a également gagné neuf millions d'euros en Europa League.

Ils avaient un pacte : un d'entre eux devait devenir footballeur pro. Ce fut Leandro Trossard, le plus frêle mais le plus débrouillard et le plus ambitieux de la bande du Krekeldries, à Lanklaar. " Toutes ces heures passées à jouer au football ont tout de même servi à quelque chose. ".

Ce soir, l'Union Saint-Gilloise accueille Genk en quart de finale de la Coupe de Belgique. Une belle fête en perspective pour un club bruxellois en plein boom.

L'entreprise a sorti son album sur la saison 2018-2019. Il comprend de nouvelles sections (grands moments du football belge, ...) mais aussi une application qui renvoie vers des vidéos des joueurs stars de notre championnat.

Karim Belhocine assurera l'intérim à la tête d'Anderlecht jusqu'à la trêve. C'est ce que le club bruxellois a annoncé lundi, au lendemain du licenciement d'Hein Vanhaezebrouck. Belhocine aura le soutien de Jonas De Roeck en tant qu'entraîneur assistant.

Vainqueur 2-0 (mi-temps: 1-0) grâce à des buts de l'Ukrainien Ruslan Malinovskiy, à la 33e, et du Tanzanien Mbwana Samatta, à la 74e, dimanche à la Luminus Arena pour le compte de la 19e journée de la Jupiler Pro League de football, le Racing Genk a parfaitement exploité les faux-pas d'Anderlecht, battu 2-1 au Cercle de Bruges dans l'après-midi, de l'Antwerp, battu 0-2 par Waasland-Beveren samedi, et de Bruges, tenu en échec, 0-0, à Courtrai. Avec 42 points, il compte en effet à présent sept points d'avance sur Bruges et l'Antwerp, et onze sur Anderlecht et Saint-Trond.

Mercredi prochain, l'Union Saint-Gilloise reçoit Genk en quarts de finale de la coupe. C'est un match spécial pour le CEO limbourgeois des Bruxellois, Philippe Bormans (31 ans).

Si Charleroi ne réalisera pas encore cette saison son rêve de tour d'honneur au Stade Roi Baudouin, il pourrait en revanche, malgré un début de saison difficile, atteindre un autre de ses objectifs, moins glamour mais plus significatif. A savoir disputer chaque édition du playoff I, tant que la réforme annoncée mais sans cesse reportée, ne l'aura pas débranché.

Le Standard est peut-être à 90 minutes de son grand retour en phase à élimination directe de l'Europa League de football, sept ans après sa dernière participation, qui l'avait même vu franchir le cap avant d'échouer contre Hanovre (2-2 et 4-0) en huitièmes. Le capitaine Sébastien Pocognoli, le seul rescapé de cette époque, actuellement indisponible, avait affronté ses anciens équipiers à cette occasion.

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, l'Antwerp est maintenant une équipe qui impose son jeu et peut s'installer au sommet du football belge pour plusieurs années.

Le duel des Sporting entre Anderlecht et Charleroi (dimanche 18h00) constituera l'affiche de la 18e journée de la Jupiler Pro League. Anderlecht est à nouveau en proie au doute après deux défaites de rang alors que Charleroi a le vent en poupe grâce à trois succès consécutifs. Le leader Genk recevra samedi (18h00) la visite de Courtrai, relancé par Yves Vanderhaeghe. Le Club Bruges ouvrira vendredi la journée par un déplacement à Waasland-Beveren, lanterne rouge. Le Standard se rendra samedi soir (20h30) à Saint-Trond lors d'un match capital dans la course au top-6.

Le Racing Genk a engagé le jeune joueur finlandais Marius Könkkölä. Celui-ci quittera Helsinki pour Genk en janvier 2020, quand il aura atteint l'âge de 16 ans, a indiqué le club limbourgeois mardi.