Tout sur Garbine Muguruza

Après sa défaite face à l'Espagnole Garbine Muguruza (WTA 15) au premier tour à Dubaï, le 17 février dans les Emirats, Kim Clijsters disputait mardi la deuxième rencontre de sa 3e carrière de joueuse de tennis.

Garbine Muguruza a poussé un petit ouf de soulagement, lundi soir à Dubai, après sa victoire 6-2, 7-6 (8/6) contre la revenante Kim Clijsters au premier tour des Dubai Duty Free Championships. L'Espagnole, 26 ans, finaliste du dernier Australian Open, a ainsi bien failli devoir disputer un troisième set toujours aléatoire contre la Limbourgeoise, 36 ans, qui effectuait un deuxième come-back plus de sept ans après son dernier match officiel à l'US Open en 2012.

L'Espagnole Garbine Muguruza, 16e joueuse mondiale et récente finaliste à l'Open d'Australie, sera l'adversaire de Kim Clijsters au premier tour du tournoi WTA Premier de Dubaï suite au forfait de la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 8), qui disputera dimanche la finale du tournoi de Saint-Pétersbourg. C'est ce que les organisateurs du Dubai Duty Free Championships ont annoncé dimanche.

Trois trentenaires se disputent le titre de meilleur joueur de tennis de tous les temps, pendant qu'une mère de famille de 37 ans se heurte sans cesse aux jeunes, dans sa quête de gloire éternelle.

Belgique 1 - Espagne 1. Les deux équipes opposées en match du barrage pour le maintien dans le Groupe mondial de la Fed Cup de tennis, ce week-end au Lange Munte de Courtrai, sont à égalité, à l'issue de la première journée de samedi. Kirsten Flipkens (WTA 59), numéro deux belge, a en effet réussi l'exploit de prendre le dessus, 6-3, 4-6, 6-4, sur Garbine Muguruza (WTA 19), la première joueuse espagnole. Mais Carla Suarez Navarro (WTA 27) n'a ensuite laissé aucune chance à Alison Van Uytvanck (WTA 52) de doubler l'avantage belge, en ne lui laissant que cinq jeux: 6-3, 6-2. La rencontre a duré 1 heure et 9 minutes. Cette lourde défaite de Van Uytvanck constitue une déception. La Belgique a en effet manqué une belle occasion de mener deux victoires à zéro. "C'est sûr qu'Alison peut mieux jouer que cela", avouait d'ailleurs après coup, dépité, le capitaine belge Johan van Herck.