Tout sur Galvao Bueno

Simulation pour obtenir un penalty et larmes au coup de sifflet final en poule, réaction démesurée et théâtrale à un mauvais geste en 8e de finale: la superstar du Brésil Neymar continue de cristalliser les critiques au Mondial-2018, malgré ses buts et gestes de classe.

"Ce n'est pas normal de pleurer pour un deuxième match de la Coupe du monde" s'inquiète le plus grand quotidien du Brésil, O Globo, sur son site, alors que Neymar a fini en larmes, à genoux, au coup de sifflet final de Brésil-Costa Rica (2-0) au Mondial-2018.